134. Le #miniDéfi de la semaine : bannissez le cordialement de vos emails !

Les salutations dans un mail sont des moments très importants et pourtant trop souvent négligées. Dire « bonjour » et « au revoir » est le minimum est pourtant combien oublient le premier et négligent le second avec un « Cordialement » inséré dans leur signature automatique ? Alors mon #miniDéfi de la semaine est simple : supprimez le cordialement de votre signature de mail, bannissez-le et adoptez des signatures plus adaptées et chaleureuses.

Nous avons eu il y a quelques jours un échange de courriers remarqué entre le philosophe Bernard-Henri Lévy et l’avocat star Eric Dupond-Moretti à propos du procès Merah. L’avocat a montré tout son mépris pour le philosophe avec une petite formule de politesse très légèrement modifiée et particulièrement piquante :

Accède à ma formation continue secrète

Tu veux aller plus loin ? Mes meilleurs conseils ne sont pas publiés sur le site !

« Veuillez croire, Monsieur, en l’assurance de mon exacte considération. »

Cette formule me permet de vous rappeler l’importance du début et de la fin d’un message et en particulier dans un email. Pourtant, bon nombre de personnes se contentent d’une signature automatique intégrant un « Cordialement » devenu tellement commun qu’il est froid et marque même presqu’un manque de considération pour son interlocuteur.

C’est un conseil que je donne à mes clients et à mes étudiants. Le Cordialement est à réservé au message que vous envoyez à votre banquier ou à une personne que vous ne connaissez vraiment pas du tout et n’avez pas forcément envie de revoir. Il n’est pas assez respectueux pour un supérieur, trop froid pour tous les autres.

Quand vous souhaitez nourrir la relation (nurturing) il faut enlever ce laconique Cordialement de nos signatures automatiques , adapter notre signature au contexte et aux personnes, et même pourquoi pas en faire un élément mémorable pour votre interlocuteur. Un petite formule qui le surprend tout en restant sympa, poli, courtois.

Il est donc urgent de bannir au maximum le Cordialement de ces mails et trouver des formules plus personnalisées ou plus contextualisées. Un A très bientôt n’est-il pas plus sympathique ?

Quelques exemples possibles :

  • Les formules de contexte : Bonne matinée, Belle soirée, Bon début de semaine, En te/vous souhaitant de bonnes vacances, Un excellent week-end…
  • Relations amicales : Bises, Que ta journée soit belle, ou même un « Merde pour le lancement de ta boutique » plutôt qu’un « bon courage », peu engageant et donc à bannir lui aussi.
  • Plus émotionnel : Passez une merveilleuse journée !
  • Beaucoup plus froid : « De moins en moins cordialement » pour montrer votre agacement

Attention toutefois, à ne pas tomber dans les formules suffixées en « -ent » souvent peu heureuses et pourtant si fréquentes : Sportivement, Internetement, Podcastement votre…

Mon mini-défi pour vous

Il est simple. Supprimez le cordialement de vos signatures automatiques, bannissez le de vos mails. Trouvez quelques formules plus sympas pour la semaine et prenez cette nouvelle habitude de contextualiser vos signatures à la relation, la personne, le moment de la journée ou de la semaine.

Pour vous inspirer, voici de nombreuses alternatives au cordialement. Certaines sont surtout humoristiques ou tirées de films et chansons. Mais ça peut vous donner des idées. La liste complèteest une vraie mine d’or.

Magnifique début de semaine à tous ! Qu’elle soit remplie de contenus inspirants et inspirés !

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *