137. Mon workflow photo mobile sur iPhone

Comme promis mercredi dernier, je vous donne mon workflow photographique 100% mobile pour planifier, cadrer, trier, améliorer et publier mes photos directement depuis mon iPhone.

Même si j’ai un appareil photo hybride Sony, j’utilise majoritairement mon iPhone pour mes photos du quotidien. Quand je pars faire des formations et des cours comme aujourd’hui à Vichy, je me balade souvent seulement avec mon iPhone 7 Plus. Et même quand j’ai mon Sony dans le sac il n’est pas rare que je ne le sorte tout simplement pas. J’ai ainsi un workflow photographique entièrement mobile.

Toutefois, j’ai tendance à le simplifier de plus en plus. J’utilise de moins en moins d’applications et vous verrez que je n’utilise finalement qu’une petite dizaine d’applications pour tout faire. Si j’ai du mal à être minimaliste, je parviens à optimiser et rationaliser dans ce domaine.

Préparer

Quelques applications pour planifier ses balades photos et connaître l’heure de lever de soleil, coucher, heures les plus adéquates, axe du soleil, sens des ombres…

  • Rizon : permet de connaître les heures de lever et coucher de soleil mais aussi l’heure dorée (golden hour) et l’heure bleue pour un jour et un lieu
  • LightTrac : fait la même chose mais trace les rayons de soleil sur une carte. Interface ancienne, application qui a 7 ans sans mise à jour mais elle marche encore !
  • PhotoPills : le fait mais en réalité augmentée. Vous visionnez sur votre écran directement où sera le soleil à une heure précise. Plein d’autres options pour les photographes.

Cadrer – Photographier

Autant vous le dire, je fais 90% de mes photos à l’iPhone avec l’application native. Avant de chercher les applications complexes, je recommande aux débutants de bien utiliser l’application native. Elle est simple, rapide d’accès et pratique. Pour ceux qui veulent aller plus loin :

  • Camera+ : pour moi l’application pro la plus complète et la plus accessible. Son système de double réticule pour gérer la mise au point et la luminosité séparément en fait un must. Mais elle sait fait beaucoup plus et notamment la balance des blancs et le filtre clarté.
  • ProCam 5 et Pro Camera : deux applications qui poussent encore un peu plus les fonctions pro. Les réglages sont plus complexes mais elles font encore plus : Focus Peaking pour ProCam, pose longue, mode nuit, réglage du flou du mode portrait…

A noter, que je suis resté en mode jpg et maniement heif sur l’application native et que je shoote en raw avec les autres. L’application native me permet de shooter vite, les autres correspondent à des besoins plus spécifiques.

Trier

Là pas de secret, j’utilise l’application Photos native directement pour garder les bonnes, supprimées les ratées et mettre en favoris les plus réussies ou celles à partager.

Retoucher

Je confirme ce que je disais, la semaine dernière : Darkroom est vraiment mon application de choix pour traiter les photos. Elle a vraiment relégué toutes les autres aux oubliettes.

Publier

Mes photos sont majoritairement publiées sur les réseaux sociaux et notamment Instagram sur lequel j’ai trois comptes : mon compte personnel, Cyberbougnat, celui de mon blog de papa. Soit je publie directement, soit je passe par Planoly pour vérifier l’intégration dans ma grille et planifier une publication pour plus tard. J’avais parlé de Planoly et Later dans un épisode précédent. Après avoir testé les deux pendant deux mois, je garde vraiment Planoly qui me permet de gérer bien plus efficacement mon compte personnel.

Pour les photos publiées sur Twitter ou Facebook, je publie soit directement, soit via Coschedule. J’ai fait un épisode sur cet outil et j’en avais déjà largement parlé via un billet sur mon blog de mec.

Le chainon manquant

Il me manque tout de même un élément important. L’organisation de mes photos sur le long terme, l’organisation pour les trouver facilement. Je ne suis pas fan de Lightroom ni de l’application Photos sur Mac. Je suis donc preneur de vos avis. N’hésitez pas à partager votre expérience et vos bonnes pratiques sur le sujet.

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *