140. Se lancer via sa marque personnelle ou des projets de niche ? #askBertrand

Aujourd’hui je réponds à une question de Zizou sur mon éco-système et la marque personnelle.

La question de Zizou :

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

« Si tu devais recommencer ton aventure web : tu hebergerais tous tes podcasts, billets, video sur la même plateforme ? Ou tu testerais d’abord des concepts dans leurs coins avant de le relier a la marque Bertrand Soulier ? »

C’est une question un peu compliquée dans mon cas car bien entendu je dois faire avec mon historique personnel que j’explique dans l’épisode. A refaire, je ne suis ni certain de faire différemment ni de faire la même chose. L’évolution de mes contenus le montre.

La question de Zizou pose celle de la stratégie entre supports de niche et supports généraux. Les deux ont leurs avantages. Pour un blog et un site, il n’est pas compliqué de faire de la niche. C’est même assez simple et très bénéfique sur le plan du SEO. J’ai longtemps pratiqué en ayant des sortes de chaînes ultra-spécialisées : photo iPhone, course à pied, web hyperlocal…

Mais cela se complique quand on touche aux réseaux sociaux car il devient compliqué de gérer plusieurs comptes surtout quand l’étanchéité des contenus n’est pas totale.

Ma réponse personnelle

Dans mon cas, gérer plusieurs comptes Instagram liés à mon activité personnelle et mes passions s’avère compliqué. La distinction n’est pas si facile entre mon blog perso et mon blog de mec. C’est le cas pour les blogs, c’est encore pire sur les réseaux sociaux. Aussi j’évolue désormais avec un seul compte Instagram et un seul compte Twitter pour l’ensemble de mon univers personnel et pro en dehors de ma future parentalité.

J’ai en effet décidé de clairement dissocier mon blog de papa et son compte Instagram du reste de mon environnement pour les spécialiser. Je pense qu’une partie de l’audience sera plus intéressée d’arriver sur des contenus et un univers dédié à la parentalité. Mais là encore la gestion ne sera pas si simple et je dois créer des passerelles entre les deux univers. Mon audience doit savoir que les mondes existent. A elle de décider si elle est intéressée.

Ma réponse stratégique

Pour répondre à la question de Zizou d’une manière générale et méthodique voici mon point de vue sur comment le faire d’une manière plus stratégique. Si vous avez du mal à choisir entre marque personnelle et projet séparé, je ne ferai pas comme le suggère Zizou dans sa question de lancer le projet dans son coin puis le rattacher à la marque personnelle. Je ferai plutôt l’inverse façon série tv et spin-off.

Je commencerai donc plutôt par bâtir la marque personnelle et notamment un blog personnel et considérer que les projets personnels sont des rubriques. Si la rubrique a du succès, si je sens qu’elle a du potentiel, que je peux la creuser plus et qu’elle peut devenir indépendante, alors dans ce cas j’étudierai la possibilité de faire un site de niche dédié.

C’est un peu ainsi que j’ai procédé avec le podcast et le site sur lequel vous êtes. D’abord totalement porté sur ma marque personnelle, je lui construis désormais un site dédié qui accueillera tous les contenus et les développements futurs. Je ne vais pas faire un twitter et instagram dédié qui eux restent portés par ma marque personnelle. Je pense que c’est un bon mix.

Le blog personnel permet de trouver sa voie et sa voix

Enfin, commencer par un blog personnel me semble plus simple et plus bénéfique quand on débute :

  • il permet d’explorer la niche ou les niches potentielles en tant que rubrique(s) sans monter un site complet dès le départ.
  • Cela laisse du temps pour voir si finalement on se plait dans cette niche ou pas.
  • C’est un bon test pour voir si ça plait aux gens, si ça les fait réagir ou pas.
  • En cas de succès, pour les autres et pour soi, on peut alors envisager de créer vraiment un site dédié à la thématique de niche
  • On est chez soi en tant que soi-même donc on s’exprime comme on est. Pas besoin de rentrer dans la peau d’un personnage expert, ce que l’on a toujours tendance à faire un peu.
  • C’est un bon espace pour faire des essais techniques, ergonomiques, tester des thèmes sans risque, prendre de bons réflexes, tester les erreurs… Cela nous fait gagner du temps pour la suite et le véritable projet.
  • Il permet de constituer une première audience et la conduire ensuite vers ses autres projets.

Cette question est difficile à solutionner. Même quand on a trouvé une solution nous sommes toujours taraudés par le doute. Et c’est normal. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse, il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de faire. Il y a votre façon de faire et qui correspond à comment vous vous sentez. La réponse est donc aussi beaucoup en vous.

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *