150. Un verre de Coca dans votre stratégie de contenu

Dans cet épisode je vous propose de vous inspirer de la méthode de Coca-Cola pour réfléchir à l’évolution de vos contenus. Elle repose sur le découpage de vos efforts en trois grands « budgets ».

Bien entendu Coca-Cola a des moyens incomparables. Difficile de répliquer ne serait-ce qu’un fragment de ce qu’ils font. Toutefois nous pouvons nous inspirer de certains principes. C’est le cas de ces budgets que nous pouvons appliquer à la création de contenu et la gestion de la marque personnelle.

Les trois « budgets »

Que ce soit de l’argent à investir, du temps, des contenus à créer ou des réseaux sociaux à investir, vous pouvez le découper en trois selon une méthode 70-20-10 :

  • Maintenant – 70% : ce sont vos contenus habituels, ceux qui fonctionnent bien, vous apportent de la visibilité et des clients. Vous n’avez plus vraiment besoin de réfléchir sur les formats vous savez que ça roule et que ça plait à votre audience. Vous n’allez donc pas casser cette machine car c’est elle qui fait votre business. Vous ne prenez aucun risque avec ces contenus car vous savez où vous allez.
  • Futur très proche : 20% : il s’agit là d’améliorer et peaufiner vos contenus habituels (les 70%). Mais il s’agit aussi de les faire évoluer légèrement pour vous adapter à une audience un peu différente, une cible un peu particulière. Note : On cherche souvent les nouvelles idées mais on oublie d’analyser ce qu’on a déjà et comment l’optimiser. Utilisez notamment vos Analytics pour faire évoluer vos contenus habituels.
  • Le futur : 10% : le terrain d’exploration, les nouveaux espaces, les nouveaux réseaux, les formats que vous ne connaissez pas. C’est plus risqué en terme de résultat, vous ne connaissez pas à l’avance le temps et le retour sur investissement mais vous prépare l’avenir. C’est ce qui viendra nourrir un jour ou l’autre les 70%.

Comment l’appliquer

Vous pouvez appliquer cette règle sur plusieurs formes :

  • le budget d’investissement publicitaire,
  • le budget à investir dans les contenus,
  • votre temps en production de contenus,
  • la répartition entre différents types de contenus,
  • la réparation entre différents réseaux sociaux,
  • l’organisation des contenus dans un seul réseau social,

Un exemple pour la gestion des réseaux sociaux :

  • Vous allez passer 70% de votre temps sur vos réseaux connus,
  • 20% sur l’amélioration de ce que vous faîtes sur vos réseaux connus mais en modifiant un peu le positionnement et en l’améliorant,
  • 10% sur des nouveaux réseaux.

Vous pouvez aussi l’appliquer à votre page Facebook :

  • 70% de contenus de votre page Facebook qui fonctionnent bien et dont vous avez l’habitude (vos statuts, images ou liens qui fonctionnent bien)
  • 20% de variations et améliorations des 70% : nouveaux types de vidéos, amélioration du partage des liens
  • 10% qui sont expérimentaux pour vous : Facebook live ou test de nouvelles fonctions Facebook.

Conclusion

Vous avez compris le principe. Cela marche aussi pour les supports. Il fut une époque où ma chaîne YouTube ou ce podcast faisaient partie des 10%. Désormais, en ce qui concerne le podcast, c’est basculé dans les 70% et les 20% d’amélioration. Et dans les 10% je teste de nouveaux supports (une minute de podcast dans Instagram par exemple).

A vous de vous inspirer de cette règle et de l’adapter à vos usages. Vous pourriez même envisager de l’appliquer pour chaque réseau ou support : une règle pour votre blog, une règle pour la page Facebook…

Cette règle est surtout très intéressante dans le sens où elle permet de préserver le présent et prévoir le futur sans pour autant rester dans l’attentisme.

— Bertrand Soulier

Mini-formation gratuite

Pourquoi les gens écoutent (et pourquoi ils n’écoutent pas) votre podcast

J’ai mis du temps avant de faire décoller mes podcasts. Il me manquait une chose. Une clé essentielle pour comprendre quel podcast j’avais vraiment envie de créer et quel podcast de moi les gens voulaient vraiment écouter. J’ai perdu beaucoup de temps. Et je veux vous en faire gagner. C’est le but de la démarche que je vous propose ici.

J’ai extrait de mes formations quelques outils qui vont vous à penser votre podcast pour le lancer sur de bonnes bases. C’est une étape capitale avant de vous lancer dans la création.

Mais c’est l’étape que personne ne vous propose de faire de manière aussi détaillée.

Je veux me créer mon podcast

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *