197. Pourquoi j’écris mon livre dans un logiciel uniquement dédié à cette tâche

Je me suis lancé il y a quelques semaines dans l’écriture de mon premier livre dédié à la création de contenu. Si j’écrivais jusqu’à maintenant 100% des mes contenus écrits dans Ulysses, j’ai décidé d’écrire ce livre dans un autre logiciel, Scrivener. Ce n’est pas un choix lié aux fonctionnalités de l’un ou de l’autre mais à mon organisation. C’est un choix de productivité.

Vous connaissez pourtant mon amour pour Ulysses dont j’ai parlé régulièrement. J’écrivais jusqu’à maintenant 100% de mes contenus dedans. Mais pour écrire mon livre j’utilise Scrivener qui est un logiciel dédié à l’écriture. Ce n’est pas un choix technique. Ulysses a toutes les fonctions pour écrire mon livre. Je préfère même la synchronisation de Ulysses qui est basée sur iCloud et donc puissante et transparente plutôt que celle de Scrivener basée sur Dropbox.

Non ce n’est pas un choix technique. C’est un choix de productivité. En choisissant Scrivener pour écrire ce livre, je me suis ménagé un espace dédié uniquement à ça. C’est un espace de travail dans lequel je n’ai qu’un projet, je n’ai pas la distraction des autres projets, des notes non terminées… C’est donc une manière de lutter contre la procrastination qui peut être induite par les distractions de mes autres projets.

Et c’est aussi une manière de rentrer dans le processus d’écriture. Quand j’ouvre Scrivener c’est pour écrire mon livre et rien que mon livre. Ce n’est pas pour écrire un contenu comme un autre, mais pour écrire mon livre. C’est une forme de conditionnement.

Quand je travaille sur mon livre j’ouvre Scrivener et je ne travaille que sur ce projet. Et j’évite d’en sortir au maximum y compris pour faire des recherches. Mais ça c’est le sujet d’un épisode sur l’astuce TK.

— Bertrand Soulier

Mini-formation gratuite

Pourquoi les gens écoutent (et pourquoi ils n’écoutent pas) votre podcast

J’ai mis du temps avant de faire décoller mes podcasts. Il me manquait une chose. Une clé essentielle pour comprendre quel podcast j’avais vraiment envie de créer et quel podcast de moi les gens voulaient vraiment écouter. J’ai perdu beaucoup de temps. Et je veux vous en faire gagner. C’est le but de la démarche que je vous propose ici.

J’ai extrait de mes formations quelques outils qui vont vous à penser votre podcast pour le lancer sur de bonnes bases. C’est une étape capitale avant de vous lancer dans la création.

Mais c’est l’étape que personne ne vous propose de faire de manière aussi détaillée.

Je veux me créer mon podcast

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *