235. La marque personnelle n’est pas une mode passagère

Les réseaux sociaux sont là pour l’instant car ils correspondent à nos besoins affectifs. Une étude de 2007 avait déjà pointé six besoins sociaux qui sont comblés par ces outils en ligne. Elle permet de comprendre pourquoi ce monde où nous construisons des marques personnelles est là pour durer.

En 2007, des chercheurs avaient déjà établis une liste de six besoins sociaux montrant que les réseaux sociaux et les blogs ne n’étaient pas une tendance passagère.

  1. Les réseaux sociaux fournissent aux utilisateurs le meilleur outil qui soit pour se définir avec des pages de profil. Ce fut le cas avec MySpace, puis Facebook maintenant Instagram.
  2. Le besoin d’autonomie, de reconnaissance et d’accomplissement, qui est essentiel à l’estime de soi est comblé par les communautés en ligne, les blogs et réseaux sociaux car ils permettent aux utilisateurs d’assoir et d’établir leur réputation.
  3. Les êtres humains ont autant besoin de solliciter l’aide des autres que de leur apporter leur soutien. Aussi, Internet a donné naissance à un phénomène beaucoup plus rare de fait avant : l’aide mutuelle entre personnes qui ne se connaissent pas.
  4. Via ces outils, nous communiquons avec des personnes qui nous ressemblent. Même goûts, mêmes centres d’intérêt, même bizarreries, même sensibilité mais aussi même cheminement. Je vous incite d’ailleurs souvent à partager votre parcours et votre évolution car votre audience se reconnait dedans.
  5. Le sentiment d’appartenance ou de filiation n’a pas le même poids que celui d’appartenance à une communauté. Cette dernière est le fruit de relations longues et du dévouement de tous pour répondre aux besoins du groupe.
  6. Les êtres humains aiment que les autres reconnaissent leur valeur et leurs talents. Ils aiment aussi avoir le pouvoir d’influence le monde qui les entoure.

Comprendre ces besoins vous aident en tant qu’entrepreneurs et producteur de contenu à mieux comprendre le sens des communautés en ligne.

Le changement est radical pour les marques. Notre choix se fait non pas en fonction du discours de l’entreprise mais en fonction de ce qu’en disent les individus. Et dans ce monde connecté, l’opinion d’une personne peut devenir rapidement celle de tous.

Surtout, ces points expliquent pourquoi nous sommes dans un monde dominé par la réputation en ligne et l’image de marque personnelle. Ce n’est pas une mode passagère. Elle dure depuis des années et s’intensifie encore.

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *