238. La stratégie du pissenlit

Le pissenlit a une stratégie de développement bien différente de l’humain. Au lieu de tout miser sur un, deux ou trois enfants, il produit chaque année plus de 2000 graines. Toutes n’auront pas la chance de donner une nouvelle fleur. Mais ce qui préoccupe le pissenlit n’est pas le destin de chaque graine mais le destin de l’ensemble et la pollinisation de tout le terrain autour de lui. Je vous invite à en faire de même avec vos contenus.

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

Le pissenlit ne se préoccupe pas le moins du monde de l’endroit où atterriront ses graines ni de l’accueil qui leur sera fait une fois les graines parvenues à destination. La plupart de ces graines se poseront probablement sur un terrain où il est impossible de pousser : route, dalle de béton, rivière, votre café sur la terrasse…

Si le pissenlit ne se préoccupe pas de l’avenir de chaque graine, il se préoccupe que l’ensemble du terrain autour de lui soit pollinisé de ses graines et qu’au final chaque espace disponible se remplisse de pissenlits. C’est la stratégie de prolifération du pissenlit.

Elle est totalement différente de celle de l’être humain. Notre stratégie de prolifération n’est pas de faire 2000 graines mais un, deux ou trois enfants et de consacrer tous nos efforts à les élever pendant le reste de notre vie, à veiller sur eux et sur leur destin.

La conséquence c’est que nous voyons nos contenus comme nos enfants et nous passons beaucoup (trop) de temps à nous occuper de leur succès et de leur statistiques. Nous sommes ainsi focalisés sur l’analyse de ses statistiques et sur le destin précis de chaque contenu, de chaque idée. C’est une perte de temps.

Savez-vous par exemple que Seth Godin ne regarde quasiment pas ses statistiques et passe très peu de temps à promouvoir son blog. Il a adopté la stratégie du pissenlit. C’est ce que j’ai fait et je vous recommande d’en faire autant.

Ainsi, l’important n’est pas le succès de chaque contenu individuel. L’important est de construire un ensemble de contenu qui va se disséminer tout autour de vous. Il est probable qu’une bonne partie de ces contenus arrive sur un terrain finalement peu propice à un développement réel. L’idée était bonne, le contenu était bon, mais il n’a pas trouvé un espace pour grandir. Dommage, mais regardez les statistiques de ce fiasco ne fera pas venir le succès sur ce contenu.

Nous ne devons pas nous arrêter à ces échecs et recommencer. Ces échecs, ne doivent pas nous retenir de chercher et produire de nouvelles idées. Chacune a une chance d’arriver sur un terrain propice. Chaque contenu que vous disséminez autour de vous est une nouvelle chance de trouver une nouvelle personne qui va adorer vos contenus, qui va s’abonner, réagir, vous contacter, devenir un client…

Soyez donc un pissenlit !

— Bertrand Soulier

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *