245. Comment j’assemble mes newsletters

Je diffuse chaque semaine deux newsletters à mes abonnés. Voici comment je les assemble pour vous livrer chaque semaine des lettres qui vous intéresseront autant qu’elles m’intéressent.

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

Je diffuse chaque semaine deux newsletters à mes abonnés. Voici comment je les assemble pour vous livrer chaque semaine des lettres qui vous intéresseront autant qu’elles m’intéressent.

J’envoie chaque dimanche ma newsletter centrée sur la création de contenu et la créativité en ligne. Ma lettre du dimanche est liée à mon blog et plus centrée sur un lifestyle équilibré et sportif, l’apprentissage, l’éducation, les impacts sociétaux des technologies.

La ligne éditoriale de mes newsletters est simple. Je partage des liens et informations qui m’intéressent et qui je pense vous intéresseront. La sélection des informations est à la croisée des deux : je partage ce qui m’a intéressé et ce qui je pense vous intéressera. L’objectif est d’envoyer une lettre remplie de choses qui m’intéressent vraiment et que j’ai vraiment envie de lire.

Désormais je prépare mes newsletters le mercredi pour me donner un filet de sécurité. Je travaille une ou deux heures sur chacune pour assembler le contenu. Mais je nourris les liens tout au long de la semaine via un réservoir de contenu.

Mon réservoir est sur le gestionnaire de tâches Things. J’ai créé un projet sans dates ni échéances et chaque lien est une tâche sans date non plus. Ainsi les liens n’apparaissent pas dans ma liste de choses à faire. Mais si je veux vraiment insérer un lien dans la lettre il suffit que j’ajoute la date de rédaction de la lettre pour ne pas l’oublier. Ce projet est structuré en sous-parties correspondant à mes deux lettres mais aussi à d’autres espaces de partages (étudiants, clients,…)

Tous les jours je consulte de nombreux contenus. Et à chaque fois je me pose une question simple pour évaluer leur intérêt pour vous et si je dois les partager : Le lien est-il suffisamment intéressant ou utile pour être partagé ?

  • Oui : je partage directement sur Twitter ;
  • Non : je le jette, ou le classe dans mes bookmarks mais ça revient au même souvent ;
  • la réponse est incertaine je le place dans mon réservoir.

Ainsi au moment de la rédaction je vais piocher dans les liens stockés dans mon réservoir et réévaluer leur pertinence. Certains ne méritent finalement pas d’être publiés, certains si. J’assemble ainsi ma lettre. Pour cela j’utilise Revue dont j’avais parlé dans l’épisode 20.

A ce moment là je vais classer et organiser les liens. Je les regroupe par thématiques, ajoute un bout de texte de présentation et du liant. Je complète par un tour dans mon historique des vidéos regardées sur YouTube et articles en attente de lecture dans Pocket.

J’ajoute ensuite un texte d’introduction que je pense de plus en plus comme un mini-billet de blog. C’est à dire qu’il doit avoir un intérêt à lui tout seul. Ce n’est pas toujours le cas mais c’est vers cela que je tends le plus possible. J’ajoute aussi quelques infos un peu plus promos : billets de blogs publiés, épisodes de podcast mais avec une limite de 20% maxi du contenu.

Il me suffit alors ensuite de tester l’envoi et ajuster le contenu. Puis je programme l’envoi et je ne m’en occupe plus jusqu’à recevoir vos réponses.

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *