259. J’ai acheté un mug

Rassurez-vous, aujourd’hui je ne cherche pas à vous vendre un mug, mais je vous explique le mécanisme qui fait que j’ai fini par acheter un mug isotherme en particulier sur les conseils d’un micro-influenceur. L’illustration parfaite du UMOT.

Cet épisode pourrait s’appeler « Tous (micro)-influenceurs ! » Il y a quelques jours j’ai acheté un mug isotherme Contigo. Il est noir, grand, beau, il devrait contenir pratiquement un demi-litre de thé au chaud pendant 5h ou de thé glacé au frais pendant 12h. Surtout je peux le renverser dans tous les sens il ne fuit pas. Sur le côté ou tête en bas, pas une goutte à côté !

Accède à ma formation continue secrète

Tu veux aller plus loin ? Mes meilleurs conseils ne sont pas publiés sur le site !

Mais je ne vous vends pas un mug. Ni pourquoi je l’ai acheté. Je veux vous expliquer comment je l’ai choisi. Ou plutôt comment il s’est imposé à moi.

J’avais envie d’un mug isotherme depuis longtemps. Mais je cherchais un mug que je puisse mettre dans mon sac à dos sans qu’il ne goutte sur mon ordinateur. Pas facile à trouver et surtout être certain que le mug soit vraiment efficace. J’étais donc en veille, passive, sur le sujet.

Et là, la semaine dernière j’écoute un épisode du podcast de The Walking Dad. Antoine parle du mug qu’il a acheté et qu’il adore. Il explique comment il le trouve génial. Ses besoins ressemblent aux miens. Je suis convaincu. Je lui demande le lien affilié, je vois le prix, Amazon peut me le livrer rapidement. Deux jours après il était à la maison, quatre jours plus tard j’en parle dans le podcast.

La morale de cette histoire

J’ai acheté ce mug parce que j’en avais envie et surtout besoin. J’étais en veille sur le sujet car j’étais intéressé par le sujet. Mais je l’ai surtout acheté parce qu’il était recommandé par quelqu’un en qui j’ai confiance. Cette confiance vient de nombreux éléments, mais j’ai fait confiance à Antoine car j’estime que s’il donne le conseil c’est qu’il est bon. The Walking Dad est donc un influenceur.

On peut le classer dans la catégorie des micro-influenceurs mais c’est un influenceur. Il peut l’être pour différents produits et je sais par exemple qu’il est bien calé en domotique et chinoiseries pour la maison. Et sans avoir une audience qui se chiffre en centaines de milliers ou millions de visiteurs il peut générer des ventes. Dans ses thématiques, il pourrait même être bien plus efficace que des gros influenceurs sans thématique précise.

C’est le propre de chacun d’entre-nous ! Il y a bien peu d’influenceurs globaux mais nous sommes tous des micro-influenceurs. Avant nous étions des influences de la machine à café, maintenant Internet et les réseaux sociaux nous donnent une porte-voix bien plus puissant. Il suffit de l’utiliser, créer la confiance et s’exprimer.

Moment Ultime de Vérité

L’autre point, c’est que cette petite histoire parfaitement ce que l’on appelle le UMOT ou Ultimate Moment Of Truth. C’est le moment de vérité ultime dans le cycle de vente d’un produit. Ce moment où une personne recommande publiquement sur internet un produit.

Je vous en parlerai plus en détail prochainement mais retenez que c’est un moment capital pour une marque. Car c’est le moment où un client s’engage publiquement pour la marque en la recommandant. C’est aussi le moment où le client de la marque, Antoine, s’engage envers ses amis, contacts et audience. Il utilise donc son pouvoir de recommandation. Et il va l’utiliser avec beaucoup de précaution pour ne pas dilapider son crédit social.

Même si le lien lui rapporte un peu d’argent, il n’a intérêt à partager et recommander que si le produit est vraiment aussi bon qu’il le dit. Car si le conseil est mauvais, ceux qui ont suivi le conseil ne l’écouteront plus et ne lui feront plus confiance.

Et clairement le micro-influenceur ne peut pas se le permettre. Bien moins que les gros influenceurs qui se rattrapent sur la masse. Et il le peut encore moins s’il veut devenir une personne de référence dans le domaine qui l’intéresse et construire une crédibilité sur le long terme et être lui même recommandé pour ses conseils.

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *