262. Nous avons besoin d’un disque dur externe pour notre cerveau

Nous avons tendance à vouloir tout retenir et tout garder en tête. Mais en procédant ainsi nous épuisons notre cerveau. Essayer de tout garder en tête est un gaspillage d’énergie et de cerveau. Nous embousons notre cerveau avec des tonnes de choses qui tournent en boucles illimitées, engendrent du stress et des conflits intérieurs, consomment de l’énergie mentale et nous empêchent de nous concentrer.

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

Des tonnes de « je devrais », « il faudrait », « j’aimerais » , « j’aurais dû » se retrouvent stockés et empilés dans votre cerveau comme une pile de vieux CDs dans vos étagères. Et ils prennent de la place physique. Pire, ils tournent en boucles illimitées qui engendrent du stress et des conflits intérieurs. Ainsi, ils consomment de l’énergie mentale.

Effet Zeigarnik

La psychologue russe Bluma Zeigarnik l’avait observé et analysé. Elle avait constaté que les serveurs d’un brasserie se souvenaient parfaitement des commandes en cours mais pas des commandes terminées. Lors d’expériences avec des enfants, elle confirma qu’ils se souvenaient beaucoup plus des jeux qu’ils n’avaient pas terminés.

La conséquence de l’effet Zeigarnik est simple à comprendre : une tâche non achevée prend beaucoup plus de place dans notre cerveau qu’une tâche achevée.

Libérer notre cerveau

Notre objectif est de libérer notre cerveau pour donner de la place aux tâches que nous avons à faire sur l’instant. C’est aussi faire de la place aux tâches créatives et créatrices de bonheur quand c’est le moment de les faire. Bref, c’est un moyen de libérer sa créativité et sa capacité à profiter du moment présent.

En effet, nous ne sommes pas capable de faire réellement bien deux choses en même temps. Vous ne pouvez pas regarder un film attentivement si votre esprit est occupé à essayer de penser à ce que vous avez à faire demain. Vous ne pouvez pas entrer dans votre bulle pour écrire, faire une vidéo, de la photo ou enregistrer un podcast si les tâches stockées dans votre cerveau jouent en fond et si vous êtes sans cesse en train de vous dire qu’il ne faut pas oublier de.

Vous épuisez votre esprit. On parle beaucoup de l’état de flow, mais pour entrer dans cette bulle, l’esprit doit être libéré.

Il faut créer un système externe de stockage

On appelle ça communément une todolist mais vous devez aller plus loin. Une Ce système ne doit pas être réservé aux tâches à faire mais absorber tout ce qui passe par votre cerveau et dont vous pouvez le délester pour l’aider.

Ce système doit ainsi vous permettre de tout noter pour libérer votre cerveau. Il doit aussi permettre de tout placer devant vos yeux pour décider :

  • toute action à faire doit être notée par écrit,
  • toute idée qui vient doit être notée par écrit,
  • tout projet qui vous arrive doit être noté,
  • toute chose à acheter doit être notée,
  • tout résultat à atteindre doit être noté,
  • tout film, livre, disque qui vous fait envie… doivent être notés,
  • tout ce qui nous désirons faire doit être noté,
  • tout projet de vie doit être noté,
  • tout voyage que vous avez envie de faire, ville que vous voulez visiter doivent être notés,
  • toutes phrases, citations, pensées doivent être notées…

Noter va vous permettre de

  • réfléchir à tout ce qu’il faut faire,
  • évaluer toutes les options,
  • avoir une vue de toutes les tâches à faire et toutes les idées que vous avez eu,
  • décider ce qu’il faut faire tout de suite,
  • planifier pour un jour en particulier,
  • repousser pour plus tard.

Vous devez le réviser régulièrement :

  • dans la journée pour voir tout ce que vous devez accomplir le jour même,
  • toutes les semaines pour planifier précisément ce que vous avez à faire et comment vous devez le faire,
  • tous les mois pour vérifier que tout va bien, pour réfléchir d’avantage à vos projets,
  • tous les ans pour réévaluer vos projets…

Bénéfices

Cela vous libère l’esprit. Cela vous permet aussi d’évacuer le stress.

Exemples :

  • en sachant que vous allez planifier votre semaine chaque dimanche, vous supprimez le stress de devoir penser constamment à ce que vous aller faire la semaine prochaine,
  • En évaluant ce que vous avez fait vous avez une idée plus claire de ce que vous avez réalisé vraiment dans la journée,
  • En évaluant ce qu’il vous reste à faire vous pouvez anticiper.

Cet inventaire vous permet aussi de savoir à quel moment vous avez du temps pour ne « rien faire » sans culpabilité parce que le travail défini est fait.

Libre à vous de choisir quel outil vous utiliser pour le faire. Cahier, bullet journal, applications, tableau blanc, post-it… choisissez l’outil qui vous convient le mieux. Surtout, utilisez-le de manière obsessionnelle. Votre cerveau sera plus léger et performant.

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *