265. Faire mieux que bien sans viser la perfection

Le rapport entre temps passé à peaufiner et le bénéfice retiré est exponentiel. Passer deux fois plus de temps sur quelque chose n’est pas faire deux fois mieux. La recherche de la perfection est une perte de temps. Mais cela ne signifie pas que vous devez vous contenter de la médiocrité. Il faut donc faire de votre mieux.

Passer dix fois plus de temps sur un contenu ne signifie pas que qu’il sera dix fois meilleur. Car à un moment cela ne sert plus à rien de peaufiner. Vous finissez par atteindre la limite. Pour faire deux fois mieux il vous faudra peut être 10 fois plus de temps. Et vous perdrez votre temps.

Et c’est valable pour tout. Vous pourriez peaufiner des heures comment mieux gérer vos réseaux sociaux. Vous pourriez même demander à votre téléphone de vous envoyer une notification à chaque fois qu’une personne à laquelle vous souhaitez discuter publie un contenu pour réagir le plus vite possible. Vous pourriez passer des jours à améliorer votre vidéo. Vous pourriez encore passer des semaines pour peaufiner votre générique de podcast.

Que de temps perdu ! Acceptez plutôt qu’à un moment, à ce moment là de votre vie, de vos compétences et de vos moyens, vous ne pouvez pas faire mieux. C’est ainsi. Au lieu de peaufiner, il faut publier, faire les efforts pour faire connaître le contenu puis recommencer encore et encore. Tel est la règle du Contenu Minimum Viable.

Cela ne signifie pas vous devez vous contenter de la médiocrité

Vous n’êtes pas dans un match avec un vainqueur. Votre objectif n’est pas de devenir meilleur qu’un adversaire ou le meilleur tout court. Votre objectif est de faire de votre mieux pour vous et pour votre audience. Ainsi vous gagnez à chaque fois.

Posez-vous ainsi certaines questions :

  • « Quel est le mieux à faire pour moi en ce moment ? »
  • « Quel est le meilleur moyen de faire passer mon message ? »
  • « Quelle est la meilleure version de mon intro de podcast ? »

Et ce qui s’applique à votre contenu, s’applique aussi à votre vie. Demandez vous comment :

  • faire votre meilleur entrainement sportif,
  • avoir la meilleure conversation possible avec un ami,
  • profiter de la meilleure balade en famille,
  • apprécier votre meilleure sieste…

Faire mieux ne signifie pas viser la perfection

Voici ma proposition. Faire mieux c’est :

  • le mieux que vous puissiez faire en ce moment,
  • avec les ressources et les moyens que vous avez sous la main maintenant
  • et grâce à la personne que vous êtes dans l’instant présent.

Faire de votre mieux vous libère ainsi l’esprit car vous savez que vous avez fait le mieux que vous pouviez. N’oubliez pas aussi que votre mieux dans quelques temps sera mieux qu’aujourd’hui. C’est la vertu de l’entraînement. N’essayez donc pas de faire le mieux espéré dans quelques temps.

Faite du mieux que vous pouvez là maintenant et en le faisant tous les jours vous augmenterez votre niveau. C’est en faisant du mieux chaque jour, vous ferez mieux jour après jour.

Comment faire mieux

Engagez-vous pleinement

Partez du principe que vous allez faire de votre mieux et vous engager pleinement dans l’action :

  • « Faire la meilleure newsletter compte tenu de votre temps et pas seulement juste l’envoyer »
  • « Faire la meilleure vidéo compte tenu de vos compétences et pas juste enchaîner trois plans »
  • « Faire le meilleur podcast possible compte tenu de ce que vous savez faire »

Le mieux est un état d’esprit plus qui vous permet de tendre vers un vrai bénéfice.

Appliquez la loi de Pareto, le fameux 80/20

Selon la loi de Pareto, 20% des efforts apportent 80% des résultats. Alors concentrez-vous avant tout sur les 20% de vos efforts sur les 80% qui auront le plus d’impact sur votre audience. Bétonnez vos contenus ou les parties de vos contenus qui auront le plus d’impact. Le reste est du peaufinage. Vous pouvez l’améliorer mais à un moment il faut se dire que finalement vous travailler sur une amélioration minime.

Et acceptez de ne pas aller au bout de votre sujet

Vous n’avez pas besoin de viser la perfection, vous avez besoin d’obtenir le résultat escompté. Dans notre cas, c’est de publier une photo, publier un billet de blog, diffuser nos idées. Le premier résultat c’est que votre contenu doit exister.

Vous avez mieux à faire que passer du temps à peaufiner. Gardez du temps pour créer d’autres contenus, pour faire connaître vos contenus… et pour faire autre chose.

Fixez vous des deadlines

Enfin donnez vous un créneau de temps. La loi de Parkinson nous invite à nous fixer des contraintes de temps. Mais ce doit être de vraies contraintes. Mieux, la contrainte doit même paraître un peu irréaliste pour vous pousser à réfléchir à l’essentiel :

  • faire un billet en une heure,
  • préparer une newsletter en 30 minutes,
  • faire une vidéo dans l’après-midi,…

Mais surtout, vous devez passer un accord avec vous même et vous dire que quoiqu’il arrive au bout de ce délai vous devez publier. Vous serez alors probablement très surpris par votre capacité à aller à l’essentiel. Cela vous évite de vous perdre dans les questions et détails. Vous n’avez plus le temps de peaufiner.

Et gardez en tête que « Publier est mieux que rechercher la perfection.» Un contenu publié est en effet toujours meilleur qu’un contenu parfait non publié. Seuls les contenus publiés existent.

265. Faire mieux que bien sans viser la perfection

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *