308. Le stoïcisme du créateur de contenu

Rassurez-vous, aujourd’hui je ne vous propose pas un cours de philosophie mais simplement d’appliquer un aspect central du stoïcisme à votre production de contenu.

Le stoïcisme en très résumé

Le stoïcisme est courant philosophique occidental ayant pour finalité le bonheur de l’existence humaine. Il est obtenu grâce à une acceptation rationnelle de l’ordre du monde et de son évolution.

Le fondement du stoïcisme est une distinction importante et centrale :

  • d’un côté les choses qui dépendent de nous et sur lesquelles nous devons concentrer nos efforts,
  • et d’un autre côté les choses qui ne dépendent pas de nous, contre lesquelles il est vain de lutter et que nous devons au contraire supporter et accepter (principe de détachement).

Nous évoluons dans un monde qui évolue et il faut accepter qu’une partie de notre vie ne dépend pas de nous. Nous ne pouvons pas contrôler les gens, les événements extérieurs, les autres sociétés ou ce que font nos concurrents

Gérer ses principales ressources avec le stoïcisme : le temps et l’énergie

Il y a donc des choses sur lesquelles vous pouvez agir et d’autres non. Elles peuvent vous énerver mais cela ne changera rien de vous énerver contre. Déterminer ce que vous pouvez contrôler ou non est au coeur du stoïcisme.

Car agir demande du temps et de l’énergie. Ce sont là nos deux plus grandes ressources. Devez-vous les mettre sur ce que vous ne pouvez pas contrôler ? Ce serait les gâcher ! Devez vous les mettre sur de l’énervement ! Ce serait les gâcher !

Pire, ce serait aussi plonger dans un grande désarroi car vous ne seriez jamais heureux en essayant d’agir sur ce que vous ne pouvez pas faire changer.

Pourquoi le stoïcisme est intéressant pour le créateur de contenu ?

Cette distinction existe aussi bien entendu dans la création de contenu. Que cherchez-vous en vous lançant dans la création de contenu :

  • Du succès, des visiteurs, des fans, des clients ?
  • L’approbation et les applaudissements ?
  • Des remerciements pour tout ce que vous faîtes ?

Autant de choses qui ne dépendent pas de vous. Vous ne pouvez pas contrôler comment Google va se comporter avec votre blog. Vous ne pouvez pas contrôler que votre audience regarder et appuie bien sur le pouce bleu sur YouTube à chaque nouvelle vidéo. Vous ne pouvez pas éviter que quelqu’un regarde ce que vous faîtes et s’en inspire ou fasse la même chose.

Tous ces comportements peuvent vous énerver profondément. Vous pouvez alors râler, pleurer, engueuler votre audience qui n’aime pas votre photo Instagram, porter plainte contre ceux qui vous copient. Certes sur l’instant vous pouvez trouver que ça fait du bien, mais ça ne changera au final rien ! Et bon courage si vous essayez de changer le Monde, Facebook et les comportements de gens sur les réseaux sociaux.

Application du stoïcisme à la création de contenu

Puisque vous avez décidé d’économiser votre temps et votre énergie en évitant de partir en quêtes inutiles, vous en avez pour regarder le problème sous un autre angle. Pour cela vous pouvez vous poser deux questions

Demandez vous Pourquoi ?

  • Pourquoi ça vous énerve ?
  • Pourquoi Google n’aime pas votre contenu ?
  • Pourquoi personne ne regarde votre vidéo jusqu’au bout ?
  • Pourquoi vous n’avez pas plus de commentaires ?
  • Pourquoi vous avez eu des commentaires négatifs ?
  • Pourquoi est-ce qu’ils sont peut-être justifiés ?

Cherchez une explication mesurée et pas seulement un truc du genre « le monde ne m’aime, le monde m’en veut. » Vous n’êtes pas Calimero. Si besoin faîtes-vous aider pour découvrir la réponse.

Puis cherchez le Comment ?

  • Comment remédier à ça en sachant que si vous ne pouvez pas changer le monde vous devez vous adapter ?
  • Comment améliorer mes contenus ?
  • Comment améliorer mes vidéos ?
  • Comment améliorer mon blog…
  • Comment je peux progresser personnellement pour faire mieux ?
  • Comment je peux adopter un autre état d’esprit pour éviter que le premier commentaire négatif me casse le moral pendant des jours ?

Ce chemin n’est pas facile et ne se fera pas en quelques heures ou jours. Mais c’est un réflexe de santé personnelle pour vous.

Revoir la manière de définir ses objectifs avec un démarche stoïcienne

Cette démarche devrait aussi nous amener à revoir la manière dont nous déterminons nos objectifs. La plupart des objectifs que nous nous fixons dans la création de contenu ne dépendent pas (que) de nous.

En fait nous visons souvent des résultats. Or les résultats ne dépendent souvent pas de nous. C’est un constat général. Même quand vous pensez que tout dépend de vous ce n’est pas le cas.

Certains pensent que l’objectif de perdre 5 kilos ne dépend que de votre volonté de bien manger et faire du sport. Mais ce résultat attendu dépend aussi de votre corps, de vos graisses, de votre historique de santé….

Cela ne doit pas vous défausser de votre responsabilité mais vous amener à penser le processus plutôt que le résultat. Vous pouvez décider d’aller courir 2 fois par semaine et d’arrêter de boire une bière tous les soirs. Ce processus vous le maitrisez et il vous apportera peut-être pas exactement le résultat voulu mais peut-être encore mieux et pas seulement sur le poids.

En matière de création de contenu c’est pire. Si vous visez les 10.000 fans Instagram pour débloquer la fonction Swipe Up dans les stories, cet objectif dépend de plus de 10.000 autres personnes que vous qui vont faire le choix de suivre votre compte, de rester abonnés à votre compte, de ne pas se désinscrire d’Instagram. Il va aussi dépendre d’Instragram qui peut supprimer des comptes ou modifier cette limite de Swipe Up. Autant de choses sur lesquelles vous n’avez aucune prise et qui conditionnent pourtant le résultat.

En revanche vous avez prise sur le processus pour essayer d’atteindre cet objectif. Vous pouvez même le découper en morceaux qui vont constituer les différentes marches de votre stratégie :

  • Ecrire une bio Instagram qui me présente de manière sympathique
  • Déterminer mes 3 thématiques principales
  • Chercher les 5 hashtags porteurs dans mes thématiques
  • Suivre les influenceurs et tendances de ma thématique
  • Publier tous les jours pendant 1 mois
  • Analyser mes statistiques pour regarder le résultat et quoi améliorer.

Vous avez ainsi maintenant un plan pour atteindre l’objectif fixé. Quand vous regardez votre liste de tâches vous avez une réelle vision de ce que vous devez et pouvez faire. Dépensez votre temps et votre énergie sur ces tâches.

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *