326. Pourquoi vous devriez vous intéresser aux 7 péchés capitaux pour créer votre contenu

Gagner de l’argent avec un blog, avoir plus de vues sur YouTube, avoir 10.000 fans sur Instagram, maigrir sans effort, devenir rentier avec un appartement, séduire à coup sûr… vous avez déjà croisé toutes ces promesses sur Internet et dans la publicité. Et toutes titillent les 7 péchés capitaux décrits par l’église.

Même si vous n’avez pas d’éducation ou de culture religieuse, ce qui est mon cas, vous connaissez les sept péchés capitaux :

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

  1. l’avarice, au sens dominant de cupidité
  2. la colère
  3. l’envie
  4. la gourmandise
  5. la luxure
  6. l’orgueil
  7. la paresse

L’église catholique a utilisé cette « doctrine » dès le 5ème siècle pour dicter les comportements de ses fidèles et les avait identifié très rapidement comme source d’autres péchés bien plus graves.

Ce sont des motivations fortes chez beaucoup d’hommes et femmes

et probablement une motivation qui pousse vos cibles à agir. Vous pouvez les garder en tête et les utiliser pour créer du contenu, convaincre ou vendre.

Les péchés capitaux dans la publicité et le marketing

Georges Bernanos estimait que le système économique rend toujours plus rentable le fait de spéculer sur les vices de l’homme que sur ses besoins. Pour lui la publicité utilise la propension de l’homme aux péchés capitaux et sont donc utilisés afin de « servir les ventes ».

Et ils sont assez simples à repérer dans notre comportement et dans la publicité :

  • Gourmandise : pas vraiment besoin de détailler, vous connaissez parfaitement l’industrie autour : pâtisserie, gâteau, confiture, sucre… Les états ont même ajouté des obligation d’informations pour limiter ;
  • Avarice / cupidité : comment gagner plus, comment épargner, comment dépenser moins, comment économiser… Regardez le nombre de vidéos YouTube, livres et formations en ligne sur l’investissement immobilier par exemple.
  • Envie : c’est ce qui fait tourner la consommation et la publicité vous donne toujours envie d’un nouvel objet, de vacances,… ;
  • Orgueil : c’est la base de l’industrie du luxe mais aussi, disons le, des réseaux sociaux tels qu’Instagram. C’est le nos tendances à partager nos nouveaux gadgets, notre maison ou nos vacances sur Instagram. La publicité joue aussi fortement sur l’orgueil (« parce que je le vaux bien ») ;
  • Paresse : un moteur très puissant. J’ai coutume de dire que nous sommes des être feignants par nature. Ce péché est très exploité dans la vente par correspondance. C’est notre envie de rendre notre vie plus facile ou d’obtenir des choses sans effort : un appareil d’électro-stimulation qui vous donne des abdos en 10 minutes par jour sans bouger du canapé au lieu de faire 1 heure de sport, un aspirateur autonome. La publicité vous vend de la paresse et fait tour pour la déculpabiliser (« oubliez vos soucis ») ;
  • Luxure : bien entendu on pense à l’industrie érotique et pornographique. Mais elle est explique aussi la puissance des messages et contenus autour de la séduction : drague, déodorant qui vous rend irrésisistible (Axe), recette miracle pour séduire… Ce sont aussi toutes les images véhiculées dans la publicité : jeunes filles court-vêtues pour vendre une voiture par exemple ;
  • Colère : c’est un vecteur extrêmement puissant et qui marche notamment très bien en politique. Il est plus difficile et plus dangereux à mon sens en marketing produit. Souvent la colère vous amène un public en colère et difficile à gérer.

Les péchés capitaux sont utilisés partout

Marketing, vente, internet, politique… les péchés capitaux sont utilisés partout et souvent ostensiblement. Nicolas Sarkozy a remporté les élections avec un « Travailler plus pour gagner plus » qui jouait sur la cupidité. Imaginez la puissance potentielle d’un message « Travaillez moins pour gagner plus » !

La raison est simple. Ces 7 péchés capitaux décrivent les motivations profondes de l’être humain. Elles vont au delà du problème à résoudre. Elles sont nos aspirations profondes, ce qui nous pousse à l’action. Même pour la paresse.

Regardez et inspirez-vous

Ils sont donc une clé de décryptage de vos cibles. Ils vous permettent de mieux comprendre l’humain. Regardez maintenant les formations en ligne, les livres, les vidéos, les pubs et vous remarquerez à quel point le marketing joue avec.

Amusez-vous à décrypter par exemple les vidéos et billets de blog en fonction de cette clé psychologique :

  • «  Gagner de l’Argent avec un Blog »
  • « Avoir plus de vues sur YouTube »
  • « Gagner 10.000 fans sur Instagram rapidement »
  • « Devenir influenceur »

Votre succès peut donc passer par une analyse de quelle tentation vous pouvez venir chatouiller avec vos contenus. Ils peuvent être multiples d’ailleurs. Exemple pour un contenu destiné aux vendeurs :

  • Paresse : vendez plus facilement grâce à la méthode xxx
  • Orgueil : comment devenir vendeur du mois dans son entreprise
  • Avarice / cupidité : augmentez vos prix facilement, organisez vos tournées pour payer moins cher, économisez sur vos nuits d’hôtels…
  • Envie : comment je me suis payé ma nouvelle voiture

Vous avez compris le principe.

326. Pourquoi vous devriez vous intéresser aux 7 péchés capitaux pour créer votre contenu

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *