327. Conseils pour blogueurs débutants

Bravo ! Vous avez envie de lancer un blog. Vous êtes enthousiaste et impatient de créer plein de choses. C’est génial et je voudrais vous donner mes quelques conseils de vieux singe du blogging pour vous accompagner dans ce projet.

Je tiens d’abord à vous féliciter pour votre décision de créer un blog. Je connais aussi votre état d’excitation là maintenant. Je l’ai vécue plusieurs fois.

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

Vous débordez d’idées, vous ne savez pas par quel article commencer ou plutôt vous avez envie de tous les écrire, de tout balancer comme ça d’un coup.

Aussi, vous voulez aussi vous lancer sur YouTube, faire un podcast, ouvrir un compte Twitter, une page Facebook, un compte Instagram sans oublier Pinterest. Peut-être même songez-vous aussi à ouvrir un deuxième blog.

C’est génial et je voudrais vous donner quelques conseils pour vous accompagner sur ce chemin.

1. Le contenu d’abord, le design ensuite

Ne vous inquiétez pas du design. Certes vous voulez un look pro pour votre site, et de nombreux thèmes vous permettent de le faire sans trop de recherches.

Le thème par défaut de WordPress est parfait. De nombreux thèmes gratuits aussi. De toute façon, vous pourrez changer ensuite. Assurez-vous seulement que votre thème soit responsive et votre site agréable à lire sur mobile.

Mais ne passez pas des heures à chercher le thème parfait. D’ailleurs il n’existe pas. Passez ces heures à créer du bon contenu. Le contenu est l’élément le plus important de votre blog.

Et c’est aussi le contenu qui va dicter ensuite vos choix de design. Vous ne le savez pas encore au début, mais c’est en créant du contenu que vous allez affiner vos besoins et envies de design.

2. Pensez long terme

Quasiment tous les contenus expirent un jour. Mais certains expirent rapidement que d’autres.

Si vous écrivez sur l’actualité fraiche par exemple votre contenu aura une durée de vie courte. Quelques jours. Mais si vous donnez trois conseils pour mieux dormir il est probable que ces conseils soient encore valables dans plusieurs années.

Essayez de faire un contenu le plus evergreen possible. Quand vous imaginez vos contenus, cherchez des idées et solutions qui seront encore valables dans quelques mois et années en faisant quelques mises à jour s’il le faut.

3. Bannissez les dates de vos url

Qu’est-ce qui tue un contenu Evergreen ? Une date trop mise en avant. Notamment dans l’url. Evitez de rendre cette date trop visible et ne l’intégrez pas dans vos urls.

Dès la configuration de WordPress, n’incluez pas la date dans les urls par défaut des articles. N’ajoutez pas la date non plus dans le permalien de l’article quand vous le publiez.

Voici un exemple. Imaginez que vous écrivez aujourd’hui un article « Les meilleures applications photos de 2019 pour iPhone ». Vous pourriez définir une url : applications-photos-iPhone-2019 mais cela daterait votre article

Préférez ainsi une url applications-photos-iPhone.Vous pourrez réactualiser votre article, le repartager en changeant la date avec 2020 dans le titre mais en gardant la même url.

Vous aurez ainsi une url bien plus durable et vous éviterez en même temps que des articles annuels ne se fassent concurrence.

Tant que vous y êtes, bannissez aussi les chiffres des urls quand vous faites des articles façon listes (listicles). Par exemple, vous imaginez un article « Mes 5 meilleures astuces de commercial ». Dans quelques temps vous voudrez probablement en rajouter pour passer à 6, 10 ou 30.

Si l’url ne mentionne pas le nombre d’astuces cela ne posera pas de problème. Vous avez juste à mettre à jour le titre et le contenu mais votre URL ne change pas et personne ne verra rien.

4. Ne vous inquiétez pas des statistiques

Je donne toujours le même conseil : ne regardez pas les statistiques de votre blog avant plusieurs mois. En général je préconise d’attendre au moins 6 mois sous peine d’être franchement déçu.

Je ne dis pas que le trafic n’est pas important, mais il faut du temps pour constituer une audience et que le référencement naturel opère. Il n’y a quasiment aucune chance que vous ayez beaucoup de trafic dès le début.

Concentrez-vous avant tout sur votre habitude de publier le plus souvent possible et la valeur que vous apportez dans vos contenus

5. Lancez une liste email dès le départ

Les blogs à succès ont des listes emails. Le mail est un pilier de la visibilité au même titre que le SEO ou les réseaux sociaux. Et sur la durée c’est bien moins aléatoire.

Mais beaucoup attendent d’avoir du trafic pour créer une liste. Commencez à construire votre liste d’abonnés dès le début. Dès le départ vous pouvez commencer à collecter les adresses e-mails des personnes qui veulent en lire plus de vous.

Vous pouvez considérer votre newsletter comme une rubrique supplémentaire de votre blog et un petit article bonus chaque semaine.

Au fil des mois vous écrirez à bien plus de monde.

6. Construisez la confiance

Beaucoup de gens en webmarketing sont victimes du syndrome du seau troué. Ils font beaucoup d’efforts pour faire venir des gens, et dépensent beaucoup d’énergie et d’argent, mais ont un taux de conversion faible car ils n’ont pas fait ce qu’il fallait pour transformer les gens en abonnés à leur newsletter, en contacts ou clients.

Avant de chercher à augmenter votre trafic à tout prix rapidement dès le départ, demandez vous comment convertir le trafic que vous aurez quand vous l’aurez.

Pensez à une chose : est-ce que vous laissez votre adresse email ou achetez à des gens en qui vous n’avez pas confiance ? Non !

Ces objectifs demandent d’établir votre crédibilité, votre autorité et gagner la confiance du lecteur. Vous devez cultiver votre image d’expert.

Votre contenu doit donc apporter de la valeur, être bien écrit, sans erreur et une image pro de donner de vous.

7. Soyez focus sur votre sujet

Au départ on veut faire feu de tout bois et se lancer dans plein de choses, plein de supports… On a même parfois envie de se lancer dans la création de plusieurs blogs en même temps.

Restez concentré sur votre blog et sur un ou deux réseaux sociaux qui vous apporteront de la visibilité ou de la notoriété. Vous pourrez ajouter un podcast, YouTube et d’autres réseaux plus tard. Mais maitrisez d’abord vraiment votre média principal et ses relais : mail et un ou deux réseau sociaux bien choisis. Pour un blog, Pinterest est par exemple un vrai vecteur de trafic mais demande du temps pour en tirer vraiment parti.

Mieux, en construisant d’abord ce premier socle d’audience vous pourrez par la suite vous lancer plus facilement sur d’autres projets car votre audience sera prête à vous suivre.

8. Ne cherchez pas à monétiser trop tôt

Souvent mes étudiants et stagiaires qui lancent un blog me demandent comment ils peuvent mettre de la pub. Ils ont envie de mettre de la pub via Google Adsense ou s’inscrire dans des programmes d’affiliation.

N’allez pas trop vite. Laissez-vous du temps surtout que ce type de démarche risque d’influencer votre contenu et sa qualité pour quelques centimes.

Je ne vous dis pas de ne pas mettre un lien affilié vers Amazon quand vous recommandez un livre. Mais ne passez pas votre temps à postuler à des programmes d’affiliation pour vendre tout et n’importe quoi.

Concentrez-vous d’abord sur la création d’un bon contenu et la constitution de votre audience. Vous aurez ensuite bien d’autres moyens de la monétiser et probablement par des moyens surprenants et indirects.

Mon blog personnel m’a par exemple ouvert les portes d’agence de contenu mais aussi permis de travailler pour un blog de Monoprix il y a quelques années. Et ce sont eux qui sont venus me chercher.

9. Tenez-vous en à vos passions

Il est plus facile d’écrire sur un sujet qui vous passionne ou au moins qui vous intéresse fortement.

A l’inverse il sera impossible de garder la motivation d’écrire sur un sujet que vous n’aimez pas vraiment. Même si vous évaluez que c’est une niche porteuse et rémunératrice.

Les efforts pour arriver à constituer du trafic et monétiser sont trop importants et coûteux en énergie pour quelqu’un qui n’a pas un véritable intérêt pour son sujet.

Il sera plus simple d’écrire, de vous documenter jour après jour et mois après mois puis année après année.

Vous deviendrez ainsi un expert sur votre sujet et vous aurez un blog vraiment intéressant.

10. Croyez en vous !

Nous avons souvent peur de la critique. Mais la critique la plus difficile à affronter et dans notre tête. Nous entendons cette petite voix qui nous dit que notre blog n’est pas une bonne idée, que nous ne sommes pas compétents. C’est le fameux syndrome de l’imposteur.

Et ce n’est pas le seul frein que nous créons dans notre tête. Vous pensez aussi que d’autres l’ont déjà fait et que tout a été fait ?

Dîtes vous alors que vous êtes le seul à pouvoir faire votre contenu ! Personne ne vous attend mais si vous voulez transmettre votre message prenez la parole. Personne ne peut pas faire ce contenu à votre place.

Voilà mes conseils de vieux singe du blogging et de la création de contenu. N’hésitez pas à me donner vos idées complémentaires. Je complèterai ce guide au fil du temps .

327. Conseils pour blogueurs débutants

— Bertrand Soulier

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *