363 Comment améliorer son capital social dans une communauté

Les réseaux sociaux et les communautés en ligne fonctionnent sur la confiance et sur l’économie du don. La communauté m’aidera d’autant plus volontiers que j’ai été utile pour elle avant. C’est le concept du capital social.

Qu’est-ce que le capital social ?

Le capital social n’est pas une concept récent car il a été étudié longtemps avant l’invention d’internet. Dans chaque communauté vous trouvez des personnes qui ont bâti un réseau de contacts, une image personnelle plus forte. Leur influence se construit sur la confiance et des normes de réciprocité.

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

Pour Bourdieu chaque personne a un capital économique, culturel et social :

« Le capital social est l’ensemble des ressources actuelles ou potentielles qui sont liées à la possession d’un réseau durable de relations plus ou moins institutionnalisées d’interconnaissance et d’interreconnaissance »

Ce concept prend beaucoup de sens dans les communautés numériques.

Le concept du Whuffie

Le capital social ne se quantifie pas. Il est donc difficile de le représenter. D’où l’idée intéressante de le représenter sous une forme de monnaie.

Cette monnaie a été imaginée par Cory Doctorow dans son roman Dans la Dèche au Royaume Enchanté. Il imaginait alors un futur dans lequel toutes les monnaies avait disparu et étaient remplacées par le Whuffie, une monnaie éphémère basée sur la réputation.

Le concept a été repris par la suite par Tara Hunt dans le livre L’effet Whuffie dans lequel elle l’utilise comme base pour développer sa présence et son business sur les réseaux sociaux. Le livre a dix ans mais le concept demeure valable.

Comment gagner plus de Whuffie ?

On constitue en fait un stock de Whuffie. On en perd ou en gagne en fonction de nos actions. Mais comme une communauté fonctionne dans l’économie du don, plus on donne plus on gagne du whuffie. Ce qui est l’opposé de l’économie monétaire où l’argent donné à quelqu’un disparait.

Il y a trois stratégies pour développer son Whuffie :

  • être aimable,
  • être connecté aux problématiques de sa communauté,
  • être reconnu (au sens autorité).

Notre stock de Whuffie est aussi pondéré en fonction des communautés et des individus. Je peux avoir beaucoup de Whuffie dans une communauté du podcast où je suis actif et aucun dans une communauté de bitcoin où j’arrive tout juste.

Entrées et sorties

On dépose donc du Whuffie sur son compte en aidant les autres. On le dépense en obtenant quelque chose de la communauté à notre profit, en recevant de l’aide des autres.

Quelques exemples de dépôt, donc de manière de gagner du Whuffie :

  • Rendre service ;
  • Connecter : faire se rencontrer des personnes sans avoir un intérêt personnel ;
  • Demander conseil et appliqué les conseils ;
  • Remercier ceux qui m’ont donné un conseil ;
  • Aidé quelqu’un à promouvoir son produit, service, événement ;
  • donner un coup de main bénévolement ;
  • Partager ses méthodes de travail avec les autres pour qu’ils puissent en tirer des leçons ;
  • Créer quelque chose avec les autres membres de la communauté pour le bénéfice de celle-ci ;
  • Proposer son aide aux nouveaux venus ou ceux qui en ont besoin ;
  • Donner une bonne information quand quelqu’un souhaite faire un achat.

Quelques exemples de retrait :

  • Continuer à demander des faveurs ou des conseils sans avoir aidé avant ou sans remercier ;
  • Ne pas suivre les conseils que j’ai sollicité ;
  • Demander à être présenté à quelqu’un sans réciprocité ;
  • Promouvoir sans cesse ses produits / événements / sites ;
  • Etre seulement intéressé par la promotion de son travail et son entreprise ;
  • Garder des secrets au lieu d’aider la communauté ;
  • Ne s’intéresser qu’aux leaders d’opinion et pas aux autres membres ;
  • Faire sa publicité de manière intrusive ;

La logique est donc de faire corps avec la communauté et de lui être utile. Ainsi je gagne du capital social, je crée de la confiance autour de moi.

Et je pourrai probablement en retirer un bénéfice quand j’en aurai besoin : demander de l’aide ou des services, obtenir des mises en relation avec des personnes intéressantes pour développer mon activité ou mon entreprise, espérer qu’on achète mes produits et services.

Développer son capital social pour son business ou sa carrière

Ces règles semblent simples et logiques. Elles ressemblent au bon sens : si tu veux que je t’aide de nouveau un jour, soit sympa et aide moi aussi. Et pourtant beaucoup trop de personnes ne les suivent pas.

Car si tout le monde appliquait cette logique on éviterait les comportements de pique-assiette et parasite (j’arrive dans un groupe pour faire ma pub, je ne participe pas aux discussions sauf pour placer un lien) que nous voyons tant dans les groupes et forums mais aussi en réalité. Cela améliorerait grandement l’ambiance des groupes et les tâches de modération.

S’il est illusoire de vouloir que tout le monde les applique, nous avons tout intérêt à les appliquer pour nous afin de développer notre capital social.

C’est ainsi que vous construisez votre marque personnelle autour de valeurs positives et comme une personne qui aide la communauté. Vous vous montrez comme une personne de confiance et une personne vers laquelle on se tournera naturellement.

Vous en tirerez des bénéfices bien plus larges à long terme quand votre capital social sera conséquent. Bourdieu rappelait que le capital social est un démultiplicateur de son capital culturel et de son capital économique. “Avoir du réseau” vous aide à développer vos affaires et votre carrière.

Si tout le monde s’attachait à travailler son capital social et thésauriser du Whuffie, les communautés (en ligne ou hors ligne) seraient bien plus intéressantes et bienveillantes.

363 Comment améliorer son capital social dans une communauté

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *