418. Comment penser sa stratégie de diffusion de contenus #askBertrand

Aujourd’hui je réponds à une question multiple d’Ermanno sur la stratégie pour publier du contenu, les plateformes, le temps à y consacrer…

Ermanno m’a posé une question assez longue :

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

« Si on voulait se lancer dans une stratégie de diffusion de contenus sur Internet et donc, certainement inévitablement, de passer par les Réseaux Sociaux, quelle répartition du temps sur chaque plateforme tu nous conseillerais ? De nous concentrer sur une seule ? Sur plusieurs ? Sur toutes en même temps ? Et si une seule, on met en place du partage croisé (genre publier sur Instagram avec un autopartage sur Facebook et Twitter) ? »

Réponse générale

Cette question est un grand classique. La réponse que vous avez envie d’entendre en général est un outil qui demande le moins d’effort et qui vous évite de vous mettre plus ou moins devant une caméra ou votre appareil photo.

Mais la réponse réelle est qu’il faut aller au minimum sur quelques outils. Leur choix et leur utilisation dépendent de ce que vous voulez vendre et où sont vos clients. Il faut ainsi construire une présence qui permet d’être sous leurs yeux.

Différentes consommations de contenus

Avant de se pencher sur les outils en particulier, je pense qu’il est nécessaire de distinguer les contenus en fonction de leur consommation :

  • Les snacks : on les picore par petites bouchées. Ce sont des contenus courts qui vont intéresser votre cible et leur montrer que vous vous intéressez à ce sujet. Ils vont capter de l’attention et piquer la curiosité. Je vais classer dedans les Twitter et Instagram.
  • Le plat principal mais aussi ce que je qualifierai de show ou de spectacle. Ce sont les contenus principaux, plus longs, en partie divertissants pour accrocher l’attention mais avec de la substance. Ce sont les billets de blog, vidéos YouTube, épisodes de podcast et certaines newsletters très travaillées.
  • La lettre, c’est à dire le mail court et assez brut. Et le mail devient vraiment capital. Pourquoi : parce que vous ne pouvez avoir vraiment confiance dans le fait que quelqu’un qui consomme vos snacks et votre spectacle va vraiment acheter ou passer à l’action suivante. En revanche, le mail vous donne un accès direct à vos fans et clients. De plus, Google et Facebook possèdent tous les autres points d’accès à votre audience. Et ils ne sont pas vos amis. Avec la lettre vous avez un chemin direct vers leur boîte de réception.

Organiser une séquence

Ceci étant dit, comment répondre à cette question ? Ce qui est important c’est de comprendre que ça fonctionne en séquence. Vous devez organiser vos contenus pour amener l’audience cible vers votre marque, votre spectacle principal mais aussi d’une manière ultime à l’achat de votre produit ou l’inscription sur votre service.

Les snacks vous permettent donc de partager des contenus rapidement montrant votre intérêt et votre connaissance des problématiques de votre cible. Cela peut se faire par des partages de liens intéressants sur Twitter, ou une story rapide sur les coulisses par exemple.

Ils vous permettent aussi de diriger vos abonnés vers vos contenus importants (spectacle) et bien entendu votre lettre.

Quels outils choisir ?

Il existe de nombreux outils. Mais voici mon avis sur les principaux :

  • Twitter est un réseau que j’ai adoré mais soyons honnête il n’apporte pas une grande réactivité dans le trafic et les interactions ;
  • Facebook n’est pas mauvais à condition se sponsoriser sa visibilité ou alors développer un groupe ;
  • YouTube est l’endroit où il faut être pour la vidéo mais aussi pour le SEO. J’ai fait une vidéo dans ce sens il y a quelques jours ;
  • Instagram est le réseau phare actuel mais il marche mieux dans certains secteurs : produits physiques, voyage, mode, food, sport et beaucoup d’activités B2C ;
  • Linkedin a pris une valeur bien importante dans le texte et la vidéo avec quelques limites ;
  • Les vidéos live sont très efficaces si tu vous avez déjà une audience constituée et notamment dans les groupes ;
  • Et disons votre site/blog reste l’endroit le plus important pour publier du contenu. Vous avez votre nom de domaine, vous êtes libre de faire publier ce que vous voulez et comme vous voulez le faire ;
  • En revanche Medium n’est pas un bon endroit, votre contenu et vos efforts SEO travaillent pour eux par pour vous. Vous nourrissez Medium ;
  • Snap et TikTok sont probablement très adaptés si vous vous adressez aux plus jeunes.

Comment gérer votre temps

Vous ne pouvez pas tout faire. Cela va dépendre de votre contenu. Mais je le redis, on ne peut pas passer à côté du duo blog/site + lettre email. Et j’ajouterai aussi YouTube. Le choix d’un ou plusieurs réseaux sociaux va dépendre du projet et de la cible.

Mais surtout vous devez concentrer votre énergie avant tout pour faire un bon spectacle ou plat principal. Ensuite vous pouvez trouver comment partager rapidement les snacks. On gagnera du temps avec des outils de programmation comme Buffer, Hootsuite ou mon préféré CoSchedule.

Voici donc ma trame de réflexion. Mais pour être honnête, je crois que ça mériterait plus de détails et même une petite formation dédiée. Inscrivez-vous à mes mails secrets pour être averti de sa sortie.

418. Comment penser sa stratégie de diffusion de contenus #askBertrand

— Bertrand Soulier

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *