435. Mes astuces pour optimiser ma voix avant d’enregistrer (même quand je suis enrhumé)

Je vous propose aujourd’hui mes astuces pour préparer votre voix avant l’enregistrement d’une vidéo ou d’un podcast.

C’est l’automne et les virus circulent. Ma fille est revenue de la crèche avec un rhume que j’ai fini par attraper et depuis quelques jours ça gratouille et ça coule. Alors comment faire pour enregistrer tout de même ?

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

5 astuces pour optimiser sa voix avant d’enregistrer un podcast ou une vidéo

J’ai repensé à toutes les astuces que j’utilise pour arriver à produire tous les jours et diffuser le podcast tous les matins. Et je les utilise toute l’année et pas seulement quand je suis enrhumé.

Se détendre, respirer et bouger
Il ne faut pas oublier que la voix c’est avant tout de la circulation d’air. Et vous devez faciliter cette circulation. Faire des exercices de respiration ventrale et du yoga m’aident beaucoup pour faire circuler l’air et ouvrir la cage thoracique.

Dormir
Le sommeil n’est pas seulement bon pour l’énergie. Vos cordes vocales aussi en ont besoin. J’ai lu qu’il faut 7h d’inactivité pour que vos cordes vocales soit au top. Cela peut expliquer aussi que ce soit plus difficile le soir et plus facile le week-end ou le matin.

Chauffer sa voix
Vous vous en rendez compte le matin. Il faut un peu de temps pour que votre voix soit au top. Et les chanteurs savent qu’il faut échauffer sa voix. Comme en sport avant de courir. Pour des chanteurs lyriques, c’est échauffement est même très long. Je vous donne dans l’épisode deux exercices assez simple : son guttural et brwwww façon bruit d’avion fait par un enfant.

Boire de l’eau
Encore une fois il est important de s’hydrater et c’est aussi vrai pour vos cordes vocales. Buvez toute la journée un peu. Pas trop juste avant d’enregistrer sinon vous pourriez être gêné. Vous devez être bien hydraté pour parler. Mais parler assèche aussi la bouche. D’où l’astuce suivante.

Faire des blancs dans les enregistrements
Si vous avez besoin de boire, tousser, racler la gorge, vous moucher… alors que vous enregistrez, laissez tourner l’enregistrement. Laissez un grand blanc pour voir le repérer facilement au montage. Ce sera plus simple que de couper et devoir gérer plein de petits fichiers. Vous trouverez aussi la méthode du cap ou claquement de main mais le son est moins repérable les jours de rhume.

Ces petites astuces s’ajoutent à mes 5 rituels matinaux qui lancent parfaitement ma journée.

435. Mes astuces pour optimiser ma voix avant d’enregistrer (même quand je suis enrhumé)

— Bertrand Soulier

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *