440. La vérité sur la théorie des 10.000 heures

Tout le monde connait cette théorie qui a été reprise par tout le monde. Et pourtant ce n’est pas ce que voulait dire Malcom Gladwell.

Vous connaissez tous le concept des 10.000 heures. C’est l’idée forte de Malcom Gladwell dans son livre Outliers traduit français par Tous Winners !Gladwell raconte les histoires autour du succès. Son oeuvre est souvent résumée sur un concept : la loi des 10.000 heures.

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

Comment a été compris Gladwell

L’idée forte de Gladwell est que le succès ne vient pas d’un talent naturel mais de travail. Et il constate qu’il faut des années de travail pour exceller. Et voici ce que vous lirez sur la 4ème de couverture du livre français : « C’est l’une des lois immuables du succès – il faut avoir consacré au moins dix mille heures à sa discipline pour y exceller. »

Les gens ont aimé et détesté le concept en même temps. Ce chiffre a à la fois été adopté et critiqué. Certains ont essayé de le prouver même. Mais ce n’est pas ce que voulait dire Gladwell.

Ce que voulait dire Gladwell

Malcom Gladwell voulait transmettre une autre idée. Celle que le succès n’est pas immédiat et demande certaines conditions. Du travail pendant des années mais aussi un environnement favorable et de l’aide. Car personne ne peut travailler pendant des années sur son succès futur sans aide externe.

Voici ce qu’il dit :

« ll faut de l’aide. Les parents, le conjoint, le gouvernement – quelqu’un doit vous aider si vous devez faire dix ans de préparation. Vous ne pouvez pas le faire tout seul. »

Et là il fait une estimation que cette dizaine d’années de travail correspond à 10.000 heures. Je cite Gladwell :

« Quand j’écrivais Outliers j’essayais d’estimer combien de temps les gens devaient faire quelque chose de compliqué avant de le maîtriser. J’ai donc écrit cela dans un chapitre de mon livre et je n’y ai pas pensé. Je ne pensais pas que c’était si important. »

Mais quand son livre est sorti il a été dépassé par cette idée qui a finalement monopolisé l’attention au point que Malcom Gladwell est désormais associé à cette idée des 10.000 heures. Et surtout sa pensée à été schématisée très simplement par « le talent n’est pas nécessaire, tout ce que vous avez à faire, c’est de vous entraîner pendant 10.000 heures. »

Et c’est selon lui une position qu’il n’a jamais prise !

Que retenir de tout ça ?

Je pense que nous pouvons retenir 4 grandes idées :

Idée 1 : Il faut du travail pour avoir du succès et exceller dans un domaine. Mais le chiffre des 10.000 heures n’est pas scientifique.

Idée 2 en tant que producteur de contenu : Il ne suffit pas de travailler su la maitrise de son art. Il faut aussi travailler sur sa promotion. Bien que nos amis et notre famille puissent nous soutenir dans notre travail, le vrai travail ingrat qui amène au succès est ce que nous faisons pour promouvoir notre travail. Cela peut prendre un an, deux ans, parfois plus. Mais vous devez le faire.

Idée 3 : quand vous livrez n’importe quelle création au public elle ne vous appartient plus. L’idée est consommée, intégrée, digérée, partagée, déformée mais elle a sa propre vie. Même si parfois elle est différente de ce que vous vouliez exprimer. Je cite Gladwell : « Une fois que vous avez écrit quelque chose, cela ne vous appartient plus. Cela appartient à vos lecteurs. »

Idée 4 en tant que consommateur de contenu : si vous appréciez ce que fait un créateur, soutenez le même si vous n’êtes pas toujours d’accord avec lui, même si ce n’est pas parfait, aussi beau qu’au cinéma ou aussi bien écrit que les grands auteurs. Car le créateur a besoin de soutien pendant des années pour continuer son travail et progresser vers l’excellence.

440. La vérité sur la théorie des 10.000 heures

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *