454. Est-ce risqué de republier son contenu de blog sur Linkedin et Medium #AskBertrand

Aujourd’hui je réponds à une question d’Olivier qui est tenté de republier le contenu de son blog sur Linkedin mais s’inquiète du Duplicate Content chez Google.

Ce qu’il faut retenir de cet épisode

La question d’Olivier – Coach commercial :

Bonjour Bertrand,

Accède à ma formation continue secrète

Tu veux aller plus loin ? Mes meilleurs conseils ne sont pas publiés sur le site !

J’ai une question qui me taraude l’esprit. Cela concerne le duplicate content et les articles Linkedin.

Pour faire simple, j’avais comme idée de reprendre certains de mes articles de blog pour les mettre directement dans Linkedin, qui est le réseau social que je pense favoriser le plus à l’avenir, étant donné mon domaine d’activité : les techniques de vente. En effet, j’ai lu que Linkedin favorise les articles natifs sur leur plateforme, et les met en avant. Or, j’ai entendu parler du duplicate content, et du danger qu’il représente pour le SEO de mon site (google semble ne pas du tout apprécier la démarche).

Qu’en penses-tu ? Est-il vraiment dangereux de reprendre du contenu existant de son blog pour le mettre en natif sur une autre plateforme telle que Linkedin ? N’y a-t-il pas un temps à respecter entre les deux contenu ? Par exemple un article de plus de 6 mois sur le blog est-il toujours considéré comme dupliqué ?

D’avance merci de m’éclairer sur le sujet.

Le principe du contenu dupliqué

  • Beaucoup de mythes autour du contenu dupliqué, en double. J’avais d’ailleurs déjà consacré un épisode au duplicate content (Episode 135).
  • Le contenu dupliqué c’est quand Google estime que deux contenus sont des copier-coller. Il ne va pas afficher les deux mais va filtrer les résultats pour n’en faire apparaitre qu’un
  • Le fait d’avoir du contenu dupliqué ne signifie pas que votre site ne sortira jamais dans Google, mais juste que ces pages en double pourraient être cachées.

Deux formes de contenu dupliqué :

  • du contenu dupliqué en interne, généré par votre site et WordPress en génère suivant sa configuration
  • mais aussi externe quand deux sites ont exactement la même page.

La définition de Google :

Par contenu en double, on entend généralement des blocs de contenu importants, appartenant à un même domaine ou répartis sur plusieurs domaines, qui sont identiques ou sensiblement similaires. Dans la plupart des cas, ces contenus ne sont pas trompeurs à l’origine.

Google donne certains cas dans lequel il estime que c’est normal et explique ce qui le gêne :

Dans certains cas cependant, le contenu est délibérément dupliqué entre les domaines afin de manipuler le classement du site par les moteurs de recherche ou d’augmenter le trafic. Ce type de pratique trompeuse peut avoir des effets négatifs sur la navigation de l’internaute qui voit quasiment le même contenu se répéter dans un ensemble de résultats de recherche.

Comment Google fait pour évaluer le Duplicate Content :

  • comme d’habitude seul lui le sait totalement
  • le critère de l’ancienneté est déterminant : le contenu original (on parle de contenu canonique) a forcément été publié en premier
  • mais Google prend aussi en compte la popularité des pages (mesurée via les backlinks notamment). une page plus récente pourrait donc être préférée.
  • Une inconnue importante : le seul de ressemblance à partir duquel Google considère que c’est du contenu dupliqué. Selon Olivier Andrieu (Abondance.com) le seuil est de 70%. Google ne pénaliserait les pages pour duplicate content qu’à partir du moment où 70% de leur contenu est identique à celui d’une autre page. D’autres estiment que ce taux est plutôt autour de 40%, voire moins. Bien entendu ça change tout mais personne n’a le chiffre

L’intérêt de publier sur Linkedin et Medium

Linkedin

  • Linkedin permet de publier des posts avec des liens vers ses articles mais aussi des articles directement hébergés sur Linkedin. C’est la plateforme Pulse. Linkedin privilégie logiquement des contenus de Pulse à des statuts avec un lien vers un contenu externe.
  • Bien entendu Linkedin a l’avantage de vous connecter avec votre réseau pro et d’être vu en tant que professionnel.
  • Le partage de vos contenu à l’intérieur de la plateforme est plus simple

Medium

  • Medium est de une plateforme de blogging. Une sorte de YouTube du texte. C’est le 189ème site le plus visité au monde.
  • Linkedin comme Médium ont l’intérêt d’être un gros carrefour d’audience. Ils donnent une belle chance d’être découvert.
  • Josh Hoffman, consultant international des réseaux sociaux, estimait il y a quelques années qu’utiliser Medium fait partie de ses stratégies les plus efficaces pour construire sa marque personnelle. Il estimait que le public de cette plateforme est de meilleure qualité et apprécie les contenus plus approfondis.

Linkedin et Medium sont intéressants pour republier ses contenus

  • Linkedin et Medium sont donc de bons endroits pour établir sa marque personnelle
  • Ce sont deux carrefours d’audience très intéressants
  • Je déconseille seulement de les avoir comme plateforme de contenu principale et surtout unique pour ne pas être dépendant d’eux.

Alors faut-il publier

Un risque limité

  • Je ne peux pas dire que le risque est inexistant mais il ne faut pas qu’il nous empêche de faire des choses.
  • Matt Cutts, l’ex chef de l’équipe webspam de Google, affirme lui même que vous ne devez pas vous inquiéter à ce sujet. Google ne se soucie finalement pas d’un contenu en double tant que ce n’est pas du spam massif ou du bourrage de mots-clés (Keyword stuffing).

Le partage idéal

  • ne pas republier en copier-coller mais faire un nouveau contenu dérivé du contenu principal qui est sur le blog. Je l’accorde, c’est du boulot.
  • On peut imaginer une version plus courte sur Linkedin, l’agrégation des infos principales de 2-3 articles pour en faire un nouveau
  • On peut aussi imaginer faire un rebond ou un article opposé. Olivier pourrait publier sur son son blog un article « Les 5 meilleurs moyens pour vendre », et sur LinkedIn/Medium « Les 5 pires façon de vendre » avec un lien vers l’article initial.

Est-ce laisser du temps est suffisant ?

  • Laisser un délai est effectivement un bon moyen de limiter le risque
  • Mais pas forcément besoin de s’imposer un délais de 6 mois. Une semaine peut être suffisante si Google a indexé l’article original sur ton blog.
  • Cela se vérifie facilement via la Search Console de Google ou en cherchant l’url de votre article de blog dans google. Si google l’affiche c’est qu’il est indexé
  • Recycler des articles de plusieurs mois a un autre avantage : si les gens qui nous découvrent via Linkedin ou Medium viennent sur le blog ensuite, ils verront non pas les mêmes contenus mais des anciens. Donc on met en avant sa profondeur.

Une précaution importante

Google donne aussi un conseil intéressant :

Soyez prudent en diffusant votre contenu : si vous publiez votre contenu sur d’autres sites, nous afficherons systématiquement la version jugée la plus appropriée pour les internautes pour chaque recherche donnée, qui pourra correspondre ou non à celle que vous préférez. Cependant, il est utile de s’assurer que chaque site sur lequel votre contenu est diffusé inclut un lien renvoyant vers votre article original. Vous pouvez également demander à ceux qui utilisent votre contenu diffusé d’utiliser la balise Meta noindex pour empêcher les moteurs de recherche d’indexer leur version du contenu.

Ainsi l’idée serait d’ajouter en fin de votre article sur Linkedin ou Médium le lien vers l’article orignal sur votre blog vous la forme « Cet article a été publié en premier sur votresite.com »

Et à l’inverse ne pas faire de liens vers Linkedin (sauf à maitriser les balises url canoniques bien entendu)

Conclusion

Si vous êtes plus intéressé par la construction de marque que par le classement des moteurs de recherche ce problème n’en est pas vraiment un car les gens finissent par tomber chez vous.

Seulement chez Medium et Linkedin ils seront dans un autre univers. Vous aurez aussi du mal à les amener à télécharger votre aimant à client et découvrir toutes votre offre. Vous devez donc penser à placer des liens pour les rediriger chez vous

Pour l’anecdote Matthieu Stefani que j’ai reçu dans l’épisode 444 podcast pour parler de son podcast Génération Do it Yourself publie le billet de son site en article sur Linkedin. Le résultat ne semble pas extraordinaire je trouve mais c’est probablement pour lui un bon moyen de promouvoir son podcast et sa marque.

Enfin il faut se rappeler que tout ça n’est pas une science exacte. Vous devez tester pour voir ce que cela donne. C’est la magie du web.

454. Est-ce risqué de republier son contenu de blog sur Linkedin et Medium #AskBertrand

— Bertrand Soulier

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *