460. Devenez le héros de votre série

Nous pouvons tous êtres les acteurs de notre propre série. Il suffit de la créer. Voici comment !

Pas besoin d’être une chaîne de TV ou Netflix pour créer une série pleine de rebondissement. Je vais vous montrer dans cet épisode une structure simple pour créer du contenu et comment vous pouvez l’utiliser pour raconter vos propres aventures.

L’art de raconter des histoires n’est pas réservé à la fiction. Nous pouvons nous aussi raconter des histoires dont nous sommes le héros. Nous pouvons raconter des histoires vécues par le passé mais aussi, magie d’internet, celles que nous vivons au quotidien.

« Le processus d’écriture et de réalisation transforme immanquablement toute personne en un personnage de fiction. »

— Clint Eastwood

Dans cet épisode je vous montre comment la structure simple présentée s’est appliquée parfaitement à ma préparation de mon premier marathon.

La structure que je donne dans cet épisode

Cette structure semble très simple mais elle a toujours fonctionné car c’est la structure la plus évidente. N’essayez pas de vous en affranchir pour faire original mais plutôt de l’adopter en faisant en sorte qu’elle ne soit pas trop mécanique et visible.

Acte 1 : le début : le héros est dans son monde, c’est sa vie quotidienne, ses habitudes, il connait les gens qui l’entourent. Bref le train-train quotidien mais qu’on tente de rendre intéressant.

Pivot 1 pour passer à l’acte 2 : un événement arrive, il propulse le héros hors de son univers quotidien ou habituel. La situation est nouvelle, il y a un enjeu et un ennemi à affronter.

Acte 2 – le milieu : la plus grosse partie de l’histoire, 70% environ. Ce sont les péripéties vécues par notre héros. Il découvre un nouveau monde, de nouvelles difficultés. Par moment il semble s’en sortir mais au milieu vous placez un rebondissement (Pivot 2) qui engendre de nouvelles difficultés.

Pivot 3 qui permet de basculer vers la fin : Le héros arrive a enclencher quelque chose qui le rapproche de son but. Mais il doit se confronter à son ennemi.

Acte 3 – la fin : c’est la confrontation avec l’ennemi. Le héros gagne et retrouve son univers quotidien en ayant changé. Il a appris des choses sur sa vie, le monde, ou sur lui-même.

Points d’apprentissage essentiels de cet épisode :

  • La structure de base pour créer une histoire est très simple. Elle est utilisée par 90% des auteurs et scénaristes. C’est pour reprendre la citation de Steven Pressfield : « Un début, une fin et quelque chose pour passer de l’un à l’autre. »
  • Il est très facile de raconter votre propre histoire avec cette structure. Vous pouvez raconter des petites histoires ou des grandes histoires.
  • Surtout vous pouvez raconter les histoires que vous vivez quand vous les vivez.
  • Tout est racontable du moment que vous le documentez. Notez, photographiez, filmez, gardez des traces des émotions que vous ressentez.
  • Le cumul de votre blog, votre chaîne Youtube, votre compte Instagram et les stories permettent de raconter cette histoire au quotidien.

Liens complémentaires

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *