47. VAKOG ! Parlez aux sens de votre audience !

Dans le prolongement de l’épisode précédent, je vous parle cette fois de l’importance de vous adresser aux sens de votre audience pour lui faire ressentir ce que vous partagez avec lui. La PNL nous rappelle que notre relation au monde extérieur passe nécessairement par au moins l’un des cinq sens que l’on peut retenir sous l’acronyme VAKOG : Visuel, Auditif, Kinesthésique (toucher, le ressenti, sensation du corps), Olfactif et Gustatif.

Pas besoin de faire de la PNL pour intégrer ces sens dans nos récits, nos écrits, nos podcasts mais aussi nos vidéos et nos photos. Le marketing le fait déjà depuis longtemps car c’est à la fois efficace et assez simple à intégrer. Dans cet épisode, je vous explique comment l’appliquer dans vos contenus.

Notes de l’épisode

En PNL (programmation neuro linguistique), on part du postulat que la relation au monde extérieur passe nécessairement par au moins l’un des cinq sens. C’est ainsi que l’on filtre la perception du monde et qu’on le mémorise.

Un moyen de se souvenir des cinq sens est d’utiliser l’acronyme VAKOG :

  • Visuel
  • Auditif
  • Kinesthésique (toucher, le ressenti, sensation du corps)
  • Olfactif
  • Gustatif

Il faut se souvenir que nous sommes tous sensibles mais pas tous aux mêmes choses. Nous utilisons en fait principalement 1 à 2 sens. On dit qu’une bonne partie de la population est visuelle qui est probablement le sens que nous utilisons le plus. En fait, nous commençons notre vie en exploitant les autres et notamment les sensations, le ressenti. Une sage-femme nous a expliqué qu’un bébé « entend » par la peau, il commence par ressentir avant d’entendre et de voir.

Aussi notre communication personnelle est influencée par nos sens. Si nous voulons faire ressentir nos « aventures » nous allons en parler avec les sens que nous utilisons. Mais la communication c’est aussi inclure tout le monde et donc leur parler avec leurs sens. Comme vous ne savez quels sont les sens prédominants dans votre audience, vous allez composer avec plusieurs.

Il faut garder à l’esprit toutefois, que cette composition consiste à faire vivre une même scène avec différents sens et non pas décrire plusieurs scènes. On peint le même tableau avec différents sens plutôt que faire un tableau par sens qui viendrait perdre l’audience dont le cerveau finit par saturer.

La photo de plage

Je vous parle d’une photo de plage dans le podcast. La voici donc.

Cette photo n’est pas parfaite, ni dans sa composition, ni dans ses couleurs, ni même sur l’aspect de la plage. Mais elle est vivante et bien plus vivante que s’il n’y avait personne, une plage lisse en pleine journée.

Il devient alors facile de se projeter dedans et cette photo peut faire naître de nombreuses évocations : certains entendront les vagues, d’autres sentiront le soleil encore chaud, d’autres s’imaginent en train de faire un BBQ avec son odeur de braise et le goût de la saucisse qui grille, d’autres se rappelleront des été à jouer de la guitare autour du feu…

Dans votre communication de marque

Ecrire avec ses sens et en utilisant l’émotion et le ressenti fait partie intégrante de l’expression d’une marque ou marque personnelle. C’est ce qui permet de construire un univers autour de la marque mais aussi décrire les produits.

C’est même souvent nécessaire. Si je prends l’exemple d’une boutique de thé la description d’un thé passera par plusieurs sens :

  • l’aspect des feuilles, la couleur du thé infusé,
  • l’odeur du paquet puis du thé infusé,
  • la chaleur de la tasse, du thé dans la bouche,
  • la rugosité ou la viscosité de certains thés en bouche aussi,
  • les saveurs bien entendu.

Nous avons alors besoin de faire appel à certaines images. Certains thés ont une note pyrogénée, ce qui pour la plupart des gens ne signifie pas grand chose. Ils comprendront mieux si on leur parle de parfum du pain grillé et ce sera aussi bien plus évocateur d’un petit-déjeuner cocooning le dimanche matin. Les sens vous aident ainsi à créer des images évocatrices et permettre à votre audience de se projeter dans ce que vous lui proposez.

Quand vous écrivez, parlez, présentez les choses, l’utilisation des sens et émotions permet d’embarquer votre audience dans une situation. C’est une méthode efficace pour imager vos propos et pour partager vraiment le ressenti des événements que vous vivez et qui sont parfois compliqués à expliquer.

C’est aussi un choix. Vous pouvez placer vos propos dans un registre plutôt qu’un autre suivant ce que vous souhaitez exprimer

Conseils pour finir

  • cet aspect de la PNL et VAKOG est un outil intéressant dans votre trousse à outils pour partager votre message,
  • c’est un outil qui vient compléter les autres,
  • soyez attentifs aux sens qui prédominent chez vous, écoutez-vous et lisez vous. Etes vous plutôt un sens ou un autre ?
  • Servez-vous de ces sens pour raconter votre histoire et passer votre message et pensez à les compléter par d’autres sens,
  • Dans votre carnet à idées, créez des pages avec ces images mentales qui vous viennent et les sens qui vont avec, les ressentis, les émotions,
  • habituez vous à en créer, en imaginer
  • puis les utiliser dans vos écrits, podcast, vidéos
  • entraînez vous à faire aussi les photos qui évoquent les autres sens.

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *