478. Doit-on vraiment s’enfermer dans une thématique ?!

Fabrice m’a posé une question intéressante mais compliquée. Car elle impose un choix. Comment faire quand plusieurs thématiques nous intéressent. Faut-il vraiment choisir ?

Voici un extrait de la question posée par Fabrice :

Accède à ma formation secrète

Un email rempli de conseils pour monter votre activité en ligne, partager votre passion et construire votre nouvelle vie.

« J’aimerais me lancer mais je ne parviens pas à me décider concernant sa thématique. J’aimerais avoir quelques avis et conseils car mon hésitation devient (trop) longue et je stagne depuis plusieurs semaines. Beaucoup (trop ?) de sujets me passionnent … je ne parviens pas à me canaliser sur un seul sujet et à le développer en profondeur. Comment bien choisir ? Peut-on se lancer sur un sujet sans avoir beaucoup d’expérience en la matière »

La question de Fabrice comportait quelques éléments complémentaires dont je parle dans l’épisode. La question est plus complexe et surtout pas simple à trancher. Mais on peut voir les choses selon deux approches :

  • par la thématique,
  • par le personnage.

Approche par thématique

C’est typiquement la logique de niche. Je choisis une thématique que je creuse de plus en plus. Et j’attire ainsi des gens qui s’y intéressent. La difficulté est alors de choisir sur quelle thématique se concentrer.

Il faut se poser la question du potentielle mais aussi de la passion et du véritable intérêt. Vous devez vous demander si vous vous sentez capable de passer des heures à faire des recherches et des contenus.

Et ce n’est pas une question de connaissance du domaine. On peut se lancer dans un niche que l’on ne maîtrise pas encore. On le fait avec l’esprit du débutant qui aide d’autres débutants.

Approche par personnage

C’est typiquement l’approche des influenceurs. Le contenu est plus centrée sur notre personnalité. Elle correspond bien à ceux qui n’ont pas envie de s’enfermer dans une niche et si vous vous demandez si cette thématique va vraiment encore vous plaire dans plusieurs mois ou années.

Dans ce cas, l’idée est de développer son personnage qui va être suivi pour lui et non pour sa thématique. Il peut aborder toutes les thématiques par le biais de sa personnalité. L’exemple type est Casey Neistat. Etes-vous vraiment capable de définir sa thématique en dehors de dire sa vie.

Mais pour que ça fonctionne, le personnage doit avoir un caractère assez marqué et fort. Il doit donc avoir des pouvoirs (être inspirant, super vulgarisateur, bon copain, énergie de dingue, optimiste, mec qui teste tout…).

Il doit aussi être un héros qui se bat pour quelque chose ou contre quelque chose. Le méchant est très important, car sans lui pas d’histoire.

Les deux approches sont complémentaires

L’approche par personnage est séduisante au départ pour ceux qui ne sont pas attirés spécifiquement par une niche. Toutefois elle est un peu contraire au fonctionnement d’internet, des plateformes et des internautes.

YouTube aime bien les chaînes spécialisées, Google aime bien les blogs très-thématiques. L’audience aime bien aussi le thématique et n’aime pas perdre son temps. Car au moment de s’abonner, une personne peut avoir peur d’être submergé d’informations qui ne vont pas du tout l’intéresser.

En fait, en tant que créateur, surtout débutant, nous sommes découverts par notre thématique. Personne ne nous cherche car personne ne nous connait. Les internautes font avant tout une recherche sur leurs problèmes et leurs passions.

Mais une fois qu’ils nous ont découvert et qu’ils consomment nos contenus régulièrement, ils vont s’attacher au personnage qui fait les contenus. On devient ainsi fan du personnage. Et petit à petit on peut alors s’éloigner de la thématique. Ce phénomène s’est produit sur les blogs, Youtube et toutes les plateformes. C’est typiquement le modèle de l’influenceur.

Alors par quoi débuter ?

A mon sens il faut débuter par la thématique qui nous passionne. Et cela nous aide à trouver la manière d’en parler et donc faire émerger le personnage petit à petit.

C’est un processus qui peut mettre du temps. D’où l’intérêt de parler d’un sujet qui nous passionne et dont on va parler avec plaisir et régularité. Le Tibo Inshape des débuts n’est pas du tout le personnage de maintenant. Le personnage s’est forgé petit à petit et les gens sont devenus fans de lui. Il peut désormais parler de toutes les thématiques.

A ma petite échelle, je sais aussi que si je suis découvert par la thématique, un certains nombre de personnes consomment mes contenus pour mon personnage énergique, mon parcours et mon approche.

J’ai cependant segmenté les thématiques pour faciliter la consommation pour ceux qui les trouvent trop éloignées. J’ai donc ce podcast sur le marketing et la création, un podcast sur le running, mon blog personnel orienté santé et lifestyle. Ma chaîne YouTube reste généraliste mais c’est probablement un problème pour sa croissance.

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *