488. Découpez votre processus de création

Je poursuis ma semaine d’épisodes inspirés par ma fille. On parle beaucoup des habitudes et des routines pour les enfants. Et c’est vrai que c’est sa manière à elle de se repérer dans le temps et apprendre à faire de nouvelles choses. Voici pourquoi nous devrions nous aussi penser à nos processus.

Nous avons nos petites habitudes familiales. Il se peut que vous écoutiez chaque matin mon podcast pendant que je prépare un porridge avec ma fille de deux ans. Elle connait exactement la recette ou plutôt le processus pour le préparer. Elle sait quand il a lieu, où sont les choses, dans quel ordre nous faisons les étapes et quel résultat nous allons avoir.

Depuis que Camille est née on m’a souvent conseillé la construction d’un cadre fixe et d’habitudes. Ce sont les routines du coucher par exemple, celles de se laver les mains avant le repas ou l’ordre pour se laver et s’habiller. Petit à petit ces routines deviennent des réflexes.

Accède à ma formation continue secrète

Tu veux aller plus loin ? Mes meilleurs conseils ne sont pas publiés sur le site !

Pourquoi penser à nos processus

Nous devons nous aussi garder ce principe dans notre création et le développement de nos activités. Et notamment mettre en place des processus.

Les processus aident à simplifier et nous permettent de ne pas oublier de faire des choses essentielles dans notre création. Au fur et à mesure que vous créez de nouveaux contenus vous devez réfléchir à ces processus.

Pensez-les comme si vous deviez les expliquer à quelqu’un. Et vous pouvez les écrire et même faire des check-list des choses que vous devez faire pour chaque contenu.

Le processus de publication du podcast a longtemps été dans mon gestionnaire de tâches. En produisant en quotidien il est devenu totalement automatique. Je n’en ai donc plus vraiment besoin.

Mais pour ces créations et projets dont vous n’avez pas l’habitude ces processus vous permettront de gagner beaucoup de temps.

Comment penser processus

Vous avez probablement une bonne partie de votre processus de création en tête. Mais écrivez-le et observez-le. Découpez votre processus de création en étapes. Demandez-vous à quoi sert chaque étape. Est-elle vraiment importante ? Comment l’améliorer ? Combien de temps nécessite-t-elle ?

Penser ainsi est un vrai facteur d’amélioration et d’organisation. En observant votre processus vous allez réfléchir aux étapes et comment vous pouvez les optimiser. Peut-être oubliez-vous souvent des étapes ? Ou peut-être perdez-vous beaucoup de temps à faire plusieurs fois une étape que vous pourriez mutualiser entre plusieurs contenus.

Enfin le processus vous libère aussi l’esprit car en listant les étapes et en cochant des cases à chaque fois, vous n’avez plus besoin de garder les choses en tête et vous dire qu’il ne faut pas oublier telle ou telle chose. C’est l’effet Zeigarnik mais je vous parlerai de ça la semaine prochaine.

— Bertrand Soulier

Soutenez moi via Patreon

Si vous appréciez le podcast et mes contenus, vous avez la possibilité de montrer que vous appréciez le travail accompli, de m’encourager et de m’aider à continuer via Patreon.

Les Patrons disposent d’un fil de podcast privé. Je réponds aussi à leurs questions en priorité. Ils bénéficieront aussi des avant-premières sur les nouveaux contenus et mes futures formations. Merci du fond du cœur à tous ceux qui choisiront de le faire !!

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *